Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Immunité de greffe en transplantation pulmonaire - 16/04/08

Doi : RMR-04-2003-20-2-0761-8425-101019-ART14 

J.-F. Mornex [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La greffe pulmonaire est un traitement efficace l'insuffisance respiratoire terminale ; le conflit immunologique en complique la prise en charge.

Etat des connaissances

Le poumon greffé est le site d'un phénomène inflammatoire initié probablement dès l'état de mort cérébrale du donneur, et persistant tout au long de la vie du receveur, même en l'absence de phénomène de rejet ou d'infection. Quoique les traitements immunosuppresseurs soient capables de diminuer la réponse immune cellulaire, il existe un état d'activation des macrophages alvéolaires ainsi que des interactions permanentes entre cellules épithéliales et lymphocytes T. Le rejet aigu est initié par une activation des lymphocytes T avec amplification du phénomène inflammatoire par domiciliation des cellules mononucléées. L'évolution de la greffe pulmonaire est marquée par le risque de développement d'une panbronchite appelée « syndrome de bronchiolite oblitérante » correspondant en partie à un phénomène de rejet chronique, marquée par des interactions permanentes entre cellules épithéliales et cellules immunitaires ; il semble que progressivement les phénomènes immunologiques fassent la place à un remodelage tissulaire. Les infections virales interviennent dans l'évolution des greffés pulmonaires en raison des interactions importantes avec le système immunitaire.

Perspectives

L'immunologie de la transplantation pulmonaire va évoluer, dans les années à venir vers la possibilité d'établir un état de microchimérisme du receveur et d'induire ainsi une tolérance.

Conclusion

La modification des protocoles d'immunosuppression est susceptible de diminuer le risque du « syndrome de bronchiolite oblitérante ».

Abstract

Immunology of the transplanted lung

Introduction

Lung transplantation is an effective treatment for end-stage respiratory failure, however immunological mismatch poses a major threat to graft function.

State of the art

An inflammatory process within the lung is initiated at the time of brain death of the donor which, even in the absence of rejection or infection, persists in the recipient after transplantation. Although immuno-suppressive therapy is able to control the cellular immune response, alveolar macrophages remain in an activated state and interactions between T cells and epithelial cells continue. Acute rejection is triggered by T cell activation with an amplification of the inflammatory process associated with mononuclear cells infiltration. The major complication of pulmonary transplantation is bronchiolitis obliterans, a pan-bronchitic process due in part to a chronic rejection process arising from the interactions between epithelial and immune cells. This immune process results in progressive tissue remodelling. Viral infections may influence pulmonary transplantation by interacting directly with the immune system; infections due to cytomegalovirus and common respiratory viruses may play a role in the long term decline of graft pulmonary function.

Perspectives

Concepts in lung transplantation immunology will evolve in forth-coming years as induction of microchimerism in the recipient is developed and/or organs from genetically modified porcine donors become available.

Conclusion

Improvements in immunosuppressive regimens are needed to reduce the risk of bronchiolitis obliterans in the transplanted lung.


Mots clés : Transplantation pulmonaire , Transplantation cardiopulmonaire , Immunologie de transplantation , Rejet de greffe , Lavage bronchoalvéolaire

Keywords: Lung Transplantation , Heart-Lung Transplantation , Transplantation Immunology , Broncho-Alveolar Lavage , Graft Rejection


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 20 - N° 2

P. 257-266 - avril 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les règles de prédiction : un guide de lecture
  • A. Perrier, T. Perneger
| Article suivant Article suivant
  • Anthracose bronchique et surcharge pulmonaire en micas
  • Ph. Mulliez, M.-A. Billon-Galland, E. Dansin, X. Janson, J.-P. Plisson

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.