Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Relations entre foie et immunité - 23/03/21

[7-006-A-10]  - Doi : 10.1016/S1155-1976(21)92292-7 
P. Lapierre a, b, F. Alvarez c, d
a Laboratoire d'hépatologie cellulaire, Centre de recherche du centre hospitalier de l'Université de Montréal (CRCHUM), 900, rue Saint-Denis, Montréal, Québec, H2X 0A9, Canada 
b Département de médecine, Université de Montréal, 2900, boulevard Edouard-Montpetit, Montréal, QC H3T 1J4, Canada 
c Service de gastro-entérologie, hépatologie et nutrition, Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, Université de Montréal, 3175 Côte Ste-Catherine, Montréal, Québec, H3T 1C5, Canada 
d Département de pédiatrie, Université de Montréal, 2900, boulevard Edouard-Montpetit, Montréal, QC H3T 1J4, Canada 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le foie est un organe connu pour ses fonctions métaboliques de détoxification, de synthèse et de stockage. Cependant, il possède des particularités immunologiques uniques qui le distinguent des autres organes non lymphoïdes. Sa position anatomique entre le système veineux splanchnique et la circulation systémique l'expose continuellement aux antigènes alimentaires, à ceux de la flore intestinale ainsi qu'à des auto-antigènes envers lesquels une réactivité immunitaire doit être à tout prix évitée. Cependant, il doit également se protéger contre des agents pathogènes potentiellement nocifs et permettre le développement de réponses immunitaires efficaces. Cet organe a donc dû développer des mécanismes immuns particuliers pour protéger l'organisme contre les agents pathogènes tout en maintenant un état tolérogénique envers les antigènes inoffensifs. Il est aussi un organe important dans le maintien de l'homéostasie systémique des lymphocytes T, régulant leur apoptose et permettant l'élimination des cellules T activées lors d'une contraction de la réponse immune suite à une infection. Le foie s'avère donc jouer un rôle central dans l'homéostasie du système immunitaire et possède des propriétés tolérogènes uniques pour un organe non lymphoïde.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Auto-immunité, Hépatite, Tolérance, Immunité et foie


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Métabolisme de l'alcool
  • N. Dali-Youcef, J.-L. Schlienger
| Article suivant Article suivant
  • Sécrétion biliaire
  • S. Erlinger

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.