Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Échelles d'évaluation de la douleur et de l'anxiété de l'enfant - 23/03/21

[28-602-A-10]  - Doi : 10.1016/S1877-7864(21)92612-0 
F. Parascandolo a : Chirurgien-dentiste, ancien assistant hospitalo-universitaire, M. Laumaillé a : Chirurgien-dentiste, ancien assistant hospitalo-universitaire, T. Marquillier a, b : Maître de conférences des Universités, praticien hospitalier, T. Trentesaux a : Maître de conférences des Universités, praticien hospitalier, exercice libéral pédiatrique exclusif, C. Delfosse a, c,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a UFR Odontologie, Odontologie pédiatrique, Université de Lille, CHU de Lille, 59000 Lille, France 
b UFR Santé médecine biologie humaine, Laboratoire éducations et pratiques de santé (EA 3412), Université Paris 13 - Sorbonne Paris Cité, 93017 Paris, France 
c Centre de recherche en odontologie clinique (EA 4847), Université d'Auvergne, 63000 Clermont-Ferrand, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 7
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La douleur et l'anxiété sont largement répandues chez l'enfant en situation de soin dentaire. Elles sont pourtant sous-estimées car souvent mal ou non évaluées. Leur évaluation fait partie des obligations de tout praticien pour en optimiser la prise en charge. Bien qu'ayant leurs propres mécanismes d'apparition et de fonctionnement, elles disposent des mêmes principes d'évaluation avec des échelles qui leur sont propres. L'évaluation par le patient lui-même est préférable si l'âge le permet (auto-évaluation). S'il est trop jeune ou s'il présente une déficience cognitive, douleur et anxiété sont évaluées par une tierce personne (hétéro-évaluation). Ces évaluations doivent se faire de façon systématique et régulière grâce à des échelles validées et adaptées à l'âge de l'enfant. Les scores obtenus doivent figurer dans le dossier du patient. Avant 4 ans, douleur et anxiété sont évaluées par hétéro-évaluation, entre 4 et 6 ans l'auto-évaluation peut être tentée et complétée si nécessaire par l'hétéro-évaluation, enfin l'auto-évaluation seule est possible à partir de 6 ans.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Enfant, Douleur, Anxiété, Auto-évaluation, Hétéro-évaluation


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Techniques anesthésiques chez les enfants et les adolescents
  • J.-L. Sixou, A. Marie-Cousin
| Article suivant Article suivant
  • Techniques d'analgésie buccodentaire
  • M. Balanger, J.-L. Charrier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.