Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Infections à papillomavirus humains et lésions associées - 25/03/21

Human papillomavirus infections and and associated lesions

Doi : 10.1016/j.jpp.2021.02.003 
Q. Lepiller a, b, c, , L. Puget a, b, A. Debernardi c, J.L. Prétet a, c, d
a CNR Papillomavirus, CHU Besançon, France 
b Laboratoire de Virologie, CHU Besançon, France 
c EA3181, Université Bourgogne Franche-Comté, France 
d Laboratoire d’oncobiologie, génétique et bioinformatique, CHU Besançon, France 

Auteur correspondant. CHU Besançon, 3, boulevard Fleming, 25030 Besançon, France.CHU Besançon3, boulevard FlemingBesançon25030France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 25 March 2021

Résumé

Les papillomavirus humains (HPV) sont des pathogènes cutanéo-muqueux. Ils sont en particulier responsables de lésions bénignes ou malignes des muqueuses anogénitales et oropharyngées, dont l’une des formes les plus prévalentes est le cancer du col de l’utérus, lié à l’infection persistante par un HPV à haut risque (HPV-HR). En France, de récentes modifications ont été apportées dans le dépistage du cancer du col de l’utérus, avec l’introduction du test virologique de détection des HPV-HR chez les femmes âgées de 30 à 65 ans. L’autre volet de la prévention des cancers du col de l’utérus et d’une partie des pathologies HPV-induites repose sur la vaccination, désormais recommandée à l’adolescence à la fois chez les filles et les garçons, à l’aide du vaccin nonavalent. Pour l’enfant plus jeune, si les HPV sont avant tout impliqués dans des verrues cutanées, il ne faut pas méconnaître la possibilité d’atteintes muqueuses ou de formes infectieuses associées à des maladies génétiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Human Papillomaviruses (HPV) are pathogens infecting skin and mucosa. HPV are responsible for benign or malignant mucosal lesions, mostly at the anogenital and oropharyngeal sites. The most prevalent HPV-induced cancer is cervical cancer, associated to a persistent infection by a high-risk HPV (HR-HPV). In France, the strategy of cervical cancer screening has changed recently, with the introduction of HR-HPV testing for women aged 30 to 65 years. In order to better prevent HPV-associated diseases, vaccine recommendation has been extended to teenage boys. For young children, warts are the most frequent manifestations of HPV infections, although some mucosal infections and specific HPV diseases in a context of genetic disorders may also occur.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Papillomavirus, Cancer du col de l’utérus, Pédiatrie

Keywords : Papillomavirus, Cervical cancer, Pediatric infection


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.