Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étiologies et facteurs pronostiques des néphropathies interstitielles aiguës - 28/03/21

Etiologies and prognostic factors of acute interstitial nephritis

Doi : 10.1016/j.nephro.2020.10.012 
Sarra Hadded a, , c , Amel Harzallah a, b, c, Soumaya Chargui a, b, c, Mariem Hajji a, b, c, Hayet Kaaroud a, b, c, Rim Goucha a, b, c, Fathi Ben Hamida a, b, c, Imen Gorsane a, c, Taieb Ben Abdallah a, c
a Service de médecine A, hôpital Charles-Nicolle-de-Tunis, boulevard du 9-avril-1938, 1007 Tunis, Bab Saâdoun, Tunisie 
b Laboratoire de pathologie rénale LR00SP01, hôpital Charles-Nicolle-de-Tunis, boulevard du 9 avril 1938, 1007 Tunis, Bab Saâdoun, Tunisie 
c Faculté de médecine de Tunis, université de Tunis-El-Manar, 1007 Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les néphropathies interstitielles aiguës englobent un groupe de maladies rénales hétérogènes sur les plans clinique et étiologique. L’objectif de cette étude était d’analyser les particularités étiologiques des néphropathies interstitielles aiguës prouvées histologiquement et d’identifier les principaux facteurs prédictifs du pronostic rénal.

Méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective, descriptive et analytique, qui a inclus les patients ayant une néphropathie interstitielle aiguë isolée prouvée histologiquement, suivis dans notre service de 1980 à 2018. Un mauvais pronostic rénal a été défini par l’absence de récupération de la fonction rénale de base ou par la survenue d’un débit de filtration glomérulaire inférieur à 60 mL/min/1,73 m2 parmi les patients n’ayant pas d’insuffisance rénale chronique connue.

Résultats

Nous avons colligé 65 cas de néphropathie interstitielle aiguë. L’âge moyen de nos patients était de 41,3±16 ans, avec une prédominance féminine (78 %). L’étiologie immuno-allergique était la plus fréquente (29 %), dominée par les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les antibiotiques. Le pronostic rénal était défavorable dans 21 cas (32 %). Les facteurs indépendants prédictifs du pronostic rénal étaient, en analyse multivariée : un pourcentage de glomérules sclérosés supérieur à 15 % (p=0,004), l’absence d’un œdème interstitiel (p˂0,001), le non-recours à la corticothérapie (p=0,02) et un délai d’instauration de la corticothérapie supérieur à 21 jours (p=0,02).

Conclusion

Les causes immuno-allergiques représentent actuellement l’étiologie la plus fréquente des néphropathies interstitielles aiguës. Le pronostic rénal est souvent favorable, mais l’évolution peut se faire vers l’insuffisance rénale chronique en cas de retard diagnostique et thérapeutique. Dans notre étude, le recours à la corticothérapie était associé à un meilleur pronostic rénal.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Acute interstitial nephritis represents a clinically and etiologically heterogeneous group of kidney diseases. The aim of our study was to explore the main causes of biopsy-proven acute interstitial nephritis and to identify predictive factors of renal outcome.

Methods

We conducted a retrospective monocentric study which included patients with biopsy proven AIN, followed in our department during the period between 1980 and 2018. The non-recovery of kidney function or an estimated glomerular filtration rate˂60 mL/min/1.73 m2 were considered as a worse renal outcome.

Results

A total of 65 acute interstitial nephritis patients were enrolled. The mean age of patients was 41.3±16 years with a female predominance (78%). Drug-induced etiology was the most common (29%). The most frequent culprit drugs in our study were NSAID followed by antibiotics. The renal prognosis was unfavorable in 21 cases (32%). The independent predictive factors for renal outcome were : a percentage of sclerotic glomeruli greater than 15% (P=0.004), absence of interstitial edema (P˂0.001), non-use to corticosteroid therapy (P=0.02) and a delay in initiating corticosteroid therapy greater than 21 days (P=0.02).

Conclusion

Drugs currently represent the most common cause of acute interstitial nephritis. The renal prognosis is often favorable, but the progression can be towards chronic renal failure in the event of diagnostic and therapeutic delay. Our data suggest a beneficial influence of steroids on the outcome of acute interstitial nephritis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Insuffisance rénale aiguë, Néphropathie interstitielle aiguë, Pronostic, Traitement

Keywords : Acute interstitial nephritis, Acute kidney injury, Outcome, Treatment


Plan


© 2020  Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 17 - N° 2

P. 114-119 - avril 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Risk factors for peritoneal dialysis withdrawal due to peritoneal dialysis-related peritonitis
  • Taro Banno, Hisato Shima, Kazuhiko Kawahara, Kazuyoshi Okada, Jun Minakuchi
| Article suivant Article suivant
  • Prévalence et facteurs associés au syndrome d’épuisement professionnel chez le personnel de santé des centres d’hémodialyse au Cameroun
  • Hermine Danielle Fouda Menye Ebana, Adrien Ngassa, François Kaze Folefack, Mahamat Maimouna, Hilaire Djantio, Denis Georges Teuwafeu, Mambap Alex, Marie-Patrice Halle, Gloria Ashuntantang Enow, Jean-Baptiste Fotso Djemo

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.