Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Stérilisation du cathéter de dialyse péritonéale en cas de péritonite récidivante : intérêt de l’administration d’urokinase. À propos de quatre observations - 28/03/21

Peritoneal dialysis catheter sterilization by urokinase administration in case of relapsing peritonitis: About four observations

Doi : 10.1016/j.nephro.2020.09.008 
Céline Bouery a, b, d, Latifa Azeroual a, Gilles Hufnagel c, François Vrtovsnik a, Éric Goffin d,
a Département de néphrologie, CHU Bichat-Claude Bernard, 75000 Paris, France 
b Département de néphrologie, Hôpital Saint-Georges Ajaltoum, Beyrouth, Liban 
c Département de néphrologie, Clinique Ambroise Paré, Neuilly, France 
d Département de néphrologie, Université catholique de Louvain, Cliniques Universitaires Saint-Luc, Institut Recherche Expérimentale et Clinique, avenue Hippocrate 10, 1200 Bruxelles, Belgique 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La présence d’un biofilm dans le cathéter de dialyse péritonéale où les bactéries sont encapsulées, inaccessibles au traitement antibiotique, et relarguées régulièrement, à bas bruit, dans le dialysat, explique le mieux le caractère récidivant d’une péritonite infectieuse à l’arrêt de l’antibiothérapie, chez des patients en dialyse péritonéale. Nous rapportons ici quatre cas cliniques où l’injection d’urokinase dans le cathéter de dialyse péritonéale, en complément du traitement antibiotique, a permis d’éradiquer une péritonite récidivante à Staphylocoque epidermidis dans deux cas, à Acinetobacter johnsonii dans un cas et à Staphylocoque haemolyticus dans un cas. Ce traitement adjuvant, dénué d’effets secondaires, a permis la guérison de l’épisode infectieux, d’éviter l’ablation du cathéter de dialyse péritonéale et le transfert en hémodialyse, chez ces patients en dialyse péritonéale présentant une péritonite récidivante.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The presence of a biofilm within the peritoneal dialysis catheter where bacteria are encapsulated, protected from the action of antibiotics and insidiously liberated within the dialysate, best explains the relapse of the infectious peritonitis, when antibiotics are withdrawn. We here report a serie of four clinical cases in whom the administration of urokinase within the peritoneal catheter in addition to the current antibiotherapy, has cured relapsing peritonitis due to Staphylococcus epidermidis in two cases, Acinetobacter johnsonii in one case and Staphylococcus haemolyticus in one case, respectively. This approach, safe and easy, allowed the infection eradication and did prevent a catheter removal and a potential transfer of the patients to hemodialysis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Biofilm, Dialyse péritonéale, Péritonite, Péritonite récidivante, Staphylocoque epidermidis, Thrombolyse, Urokinase

Keywords : Biofilm, Peritoneal dialysis, Peritonitis, Relapsing peritonitis, Staphylococcus epidermidis, Thrombolysis, Urokinase


Plan


© 2020  Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 17 - N° 2

P. 128-131 - avril 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prévalence et facteurs associés au syndrome d’épuisement professionnel chez le personnel de santé des centres d’hémodialyse au Cameroun
  • Hermine Danielle Fouda Menye Ebana, Adrien Ngassa, François Kaze Folefack, Mahamat Maimouna, Hilaire Djantio, Denis Georges Teuwafeu, Mambap Alex, Marie-Patrice Halle, Gloria Ashuntantang Enow, Jean-Baptiste Fotso Djemo
| Article suivant Article suivant
  • Succès du traitement par paclitaxel d’une rechute viscérale d’un sarcome de Kaposi après transplantation rénale
  • Amel Harzallah, Mondher Ounissi, Meriem Hajji, Soumaya Chargui, Hafedh Hedri, Ezzeddine Abderrahim, Fathi Ben Hamida, Mongi Bacha, Taieb Ben Abdallah

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.