Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les auteurs d’homicides sexuels : psychopathologie, processus de passage à l’acte et prise en charge clinique - 04/04/21

Sexual murderers: psychopathology, offending process and clinical management

Doi : 10.1016/j.amp.2021.03.017 
Jonathan James a, b, c, d, Jean Proulx b, c, d, Jean-Pierre Bouchard e, f,
a Département de psychologie, université du Québec à Trois-Rivières, 3600, rue Sainte-Marguerite, Trois-Rivières, Québec, Canada 
b Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel, 10905, boulevard Henri-Bourassa Est Montréal, Québec, Canada 
c École de criminologie, université de Montréal, Pavillon Lionel-Groulx 3150, rue Jean-Brillant, Montréal, Québec, Canada 
d Centre international de criminologie comparée, université de Montréal, Pavillon Lionel-Groulx, C.P. 6128, succursale Centre-ville, Montréal, Québec, Canada 
e Institut psycho-judiciaire et de psychopathologie (IPJP), institute of forensic psychology and psychopathology, centre hospitalier de Cadillac, 10, avenue Joseph-Caussil, 33410 Cadillac, France 
f Unité pour malades difficiles (UMD), pôle de psychiatrie médico-légale (PPML), centre hospitalier de Cadillac, 10, avenue Joseph-Caussil, 33410 Cadillac, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Sunday 04 April 2021

Résumé

Notre perception des auteurs d’homicide sexuel a depuis longtemps été influencée par la médiatisation de leur crime les plus extrêmes, ceux qui se distinguent par leurs degrés de violence et de cruauté. En conséquence, l’opinion du public a été façonnée en partie par les questionnements que peuvent provoquer de telles descriptions : Comment une personne peut-elle être si détachée émotionnellement et motivée par des besoins si destructeurs ? Comment ces individus peuvent-ils obtenir du plaisir à travers des actes si violents ? Tandis que ces descriptions reposent sur des événements qui ont vraiment eu lieu, cette image des auteurs d’homicide sexuel n’est pas un portrait représentatif de qui ils sont vraiment. Bien que les auteurs d’homicide sexuel sadique et sériel existent, ils représentent l’arbre qui cache la forêt. Dans cet entretien, les psychologues Jonathan James et Jean Proulx dressent l’état des lieux sur ce phénomène d’un point de vue épidémiologique, indiquent l’impact que peut avoir ce type de crime sur la vie en communauté, définissent ce à quoi il correspond, décrivent les caractéristiques des différents types d’auteurs d’homicide sexuel, fournissent des indications quant à leur risque de récidive et des recommandations concernant leur traitement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Our perception of sexual murderers has long been influenced by the mediatization of the most spectacular of these crimes–crimes that stand out by virtue of their extreme cruelty and violence, and by the degradation of the victims. Consequently, public opinion has been partly forged by the questions raised by such descriptions: How can anyone be so insensitive to others and driven by such destructive urges? How can these individuals derive any positive experience from such extremely violent acts? But although they are anchored in actual events, these impressions of sexual murderers are not accurate portraits of these individuals’ true nature. While sadistic and serial sexual murderers do in fact exist, they nevertheless remain the threes that hide the forest. Through this interview, our objectives are to take stock of the phenomenon from an epidemiological point of view, to indicate the impact that this type of crime can have on community life, to define what it corresponds to, to describe the characteristics of the different types of sexual homicide offenders, but also to provide indications as to their risk of recidivism and recommendations concerning their clinical management.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Antécédents développementaux, Auteur d’homicide sexuel, Dangerosité, Meurtre, Meurtrier, Profil psychopathologique, Modus operandi, Récidive, Sérialité, Traitement

Keywords : Dangerousness, Developmental antecedents, Murder, Murderer, Psychopathological profile, Modus operandi, Recidivism, Seriality, Sexual homicide offender, Treatment


Plan


© 2021  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.