Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Classification des tumeurs testiculaires - 06/04/21

[18-650-A-11]  - Doi : 10.1016/S1762-0953(21)69946-6 
M. Nourieh a,  : Praticien hospitalier, Y. Allory b, c : Professeur des Universités, praticien hospitalier, chef de service
a Département de pathologie, Groupe hospitalier Henri-Mondor, 51, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 94010 Créteil cedex, France 
b Service de pathologie, Institut Curie, Hôpital René-Huguenin, 35, rue Dailly, 92240 Saint-Cloud, France 
c Chef de service d'anatomie et cytologie pathologiques, Hôpital Foch, 40, rue Worth, 92150 Suresnes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 15
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La classification de l'Organisation mondiale de la santé (2016) des tumeurs des voies urinaires et des organes génitaux masculins actualisée 12 ans après la version précédente (2004) est un progrès dans la compréhension de la tumorigenèse, la génétique et le pronostic des tumeurs testiculaires. Les modifications principales concernent la classification des tumeurs germinales, qui sont les tumeurs les plus fréquentes, selon leur origine présumée dans des lésions de néoplasie germinales in situ (NGIS), nouveau nom pour la lésion précurseur des tumeurs germinales. On distingue ainsi les tumeurs prépubertaires non dérivées de la NGIS des tumeurs postpubertaires dérivées de la NGIS, tout en reconnaissant l'existence de rares tératomes bénins de type prépubertaire chez l'adulte. La tumeur spermatocytaire est désormais le terme remplaçant le séminome spermatocytaire. Le spectre des tumeurs trophoblastiques est élargi. Les tumeurs des cordons sexuels et du stroma sont souvent bénignes. Les autres formes de tumeurs testiculaires et les tumeurs paratesticulaires sont rares.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Tumeurs testiculaires, Tumeurs germinales, Tumeurs des cordons sexuels, Néoplasie germinale in situ, Classification OMS 2016, Orchidectomie


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Calcifications testiculaires
  • M. Dusaud, C. Bouzad
| Article suivant Article suivant
  • Tumeurs germinales non séminomateuses du testicule
  • X. Durand, A. Flechon, P. Camparo

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.