Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Injections de corticoïdes, acide hyaluronique et plasma riche en plaquettes dans l’arthrose : où en sommes-nous ? - 07/04/21

Update on corticosteroids, hyaluronic acid, and platelet-rich plasma injections in the management of osteoarthritis

Doi : 10.1016/j.monrhu.2021.01.001 
Augustin Latourte a, b, , Henri Lellouche a
a Service de Rhumatologie, AP-HP, Hôpital Lariboisière, 75010 Paris, France 
b Université de Paris, INSERM, UMR-S 1132 Bioscar, 75010 Paris, France 

Auteur correspondant. Service de Rhumatologie, Hôpital Lariboisière, 2, rue Ambroise Paré, 75010 Paris, FranceService de Rhumatologie, Hôpital Lariboisière2, rue Ambroise ParéParis75010France

Résumé

Parce que l’administration intra-articulaire d’un médicament offre de nombreux avantages par rapport à la voie systémique, les infiltrations de corticoïdes ou d’acide hyaluronique occupent une place centrale dans la prise en charge de l’arthrose en pratique courante comme dans les récentes recommandations de la Société Française de Rhumatologie pour la prise en charge de la gonarthrose. Néanmoins, les recommandations internationales ne sont pas unanimes quant à leur utilisation au genou, à la hanche ou à la main. Cette discordance est liée aux résultats de méta-analyses d’essais randomisés contrôlés, montrant une taille d’effet souvent modeste et à la limite de la pertinence clinique. En effet, les essais cliniques ne tiennent pas compte de l’effet contextuel lié au geste de ponction-infiltration. Or, cet effet explique en partie l’effet placebo plus important pour un traitement administré par voie intra-articulaire que par voie orale ou topique, et la plus grande difficulté à démontrer un effet cliniquement pertinent d’un traitement actif intra-articulaire. Les infiltrations ont par ailleurs un profil de tolérance avantageux par rapport aux autres traitements disponibles pour soulager la douleur liée à l’arthrose. Une incertitude réside dans la tolérance à long terme des infiltrations de corticoïdes, suspectes de précipiter l’évolution structurale. Enfin, la place des infiltrations de plasma riche en plaquettes est encore incertaine, leur efficacité n’étant pas formellement démontrée. La littérature à ce sujet est particulièrement hétérogène et des essais randomisés contrôlés de bonne qualité méthodologique sont nécessaires pour mieux préciser leur efficacité et leur tolérance à court et à long terme.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Because the intra-articular administration of a drug offers many advantages over the systemic route, corticosteroids or hyaluronic acid intra-articular injections are routinely used in the management of osteoarthritis, and recommended in the recent guidelines of the French Society of Rheumatology for the management of knee osteoarthritis. Nevertheless, international guidelines are not unanimous as to their use in the knee, hip or hand osteoarthritis. This discrepancy is explained by the results of meta-analyses of randomized controlled trials, showing a modest effect size and a disputable clinical relevance. Indeed, clinical trials do not take into account the contextual effect associated with the intra-articular procedure. This effect contributes to the greater placebo effect observed with intra-articular therapies than with oral or transdermal treatments, and the difficulty in demonstrating a clinically relevant effect of intra-articular drugs. Intra-articular injections have an advantageous safety profile compared to other therapies available for the management of osteoarthritis pain. The long-term tolerance of intra-articular corticosteroids remains uncertain, as they have been associated with accelerated structural progression, especially if they are repeated multiple times. Finally, the efficacy of platelet-rich plasma is debated. The literature on this topic is particularly heterogeneous, and randomized controlled trials of good methodological quality are warranted to determine their efficacy and tolerance in the short and long term.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Arthrose, Infiltrations, Corticoïdes, Acide hyaluronique, Plasma riche en plaquettes

Keywords : Osteoarthritis, Intra-articular injections, Corticosteroids, Hyaluronic acid, Platelet-rich plasma


Plan


© 2021  Société Française de Rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 88 - N° 2

P. 129-133 - avril 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Que nous apporte l’IRM dans l’arthrose (diagnostic, pronostic, traitement) ? Focus sur le genou arthrosique
  • Yves-Marie Pers, Arnaud Breton
| Article suivant Article suivant
  • Activité physique dans l’arthrose
  • Camille Daste, Quentin Kirren, Joulnar Akoum, Marie-Martine Lefèvre-Colau, François Rannou, Christelle Nguyen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.