Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Nouveautés médicales et prise en charge chirurgicale dans l’arthrose digitale - 07/04/21

Medical innovations and surgical therapeutic options in hand osteoarthritis

Doi : 10.1016/j.monrhu.2020.12.006 
Adeline Cambon-Binder a, Alice Courties b,
a Inserm UMRS 938, service de chirurgie orthopédique, Sorbonne université, hôpital Saint-Antoine, AP–HP, Paris, France 
b Inserm UMRS 938, service de rhumatologie, Sorbonne université, hôpital Saint-Antoine, AP–HP, Paris, France 

Auteur correspondant. Hôpital Saint-Antoine, 184, rue du faubourg Saint-Antoine, 75012 Paris, France.Hôpital Saint-Antoine184, rue du faubourg Saint-AntoineParis75012France

Résumé

L’arthrose digitale est une pathologie très fréquente et hétérogène. Sa prise en charge médicale repose actuellement sur des recommandations européennes et comprend des mesures pharmacologiques (AINS topiques, et infiltrations) et non pharmacologiques (orthèses, et ergonomie). Les traitements conventionnels synthétiques ou biologiques, utilisés dans la polyarthrite rhumatoïde n’ont pas démontré d’efficacité. Le seul essai positif de ces dernières années porte sur la corticothérapie faible dose qui a démontré un effet suspensif. Cependant, d’autres moyens thérapeutiques comme les infiltrations de toxine botulique ou encore la stimulation du nerf vague sont en cours d’évaluation. En ce qui concerne les traitements chirurgicaux, l’arthrodèse reste l’intervention de choix pour l’arthrose interphalangienne distale et de nouveaux modes de fixation autorisent une mobilisation immédiate. Au niveau de l’interphalangienne proximale, la dénervation articulaire est une solution conservatrice intéressante, tandis que le meilleur résultat fonctionnel est obtenu avec une prothèse. Les nouveaux modèles d’implants de resurfaçage donnent des amplitudes supérieures à celles des implants en silicone à charnière, mais nous ne disposons pas encore du recul que nous avons pour ces derniers. En ce qui concerne la rhizarthrose, la trapézectomie avec ou sans ligamentoplastie de suspension a été confrontée ces dernières années à la sévère concurrence des prothèses trapézométacarpiennes qui permettent une récupération fonctionnelle plus rapide malgré un taux de complications plus élevé et une survie à long terme encore mal connue. Au total, la prise de décision chirurgicale s’appuie sur de multiples facteurs : demande fonctionnelle du patient, stabilité de l’articulation arthrosique, paramètres anatomiques radiographiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Hand osteoarthritis (OA) is a very frequent and heterogeneous disease. Its medical management is currently based on European recommendations and includes pharmacological (topical NSAIDs, and infiltrations) and non-pharmacological measures (orthotics, and ergonomics). Conventional synthetic or biological treatments used in rheumatoid arthritis have not demonstrated any efficacy. The only positive trial in recent years is low-dose corticosteroid therapy, which has demonstrated a suspensive effect. However, new therapeutic options such as botulinum toxin infiltrations or vagus nerve stimulation are currently being evaluated. As far as surgical treatment is concerned, arthrodesis remains the intervention of choice for distal interphalangeal OA and new fixation methods allow immediate mobilization. At the proximal interphalangeal level, joint denervation is an interesting conservative solution, while the best functional result is obtained with a prosthesis. The new models of resurfacing implants give higher amplitudes than hinged silicone implants, but we do not yet have the hindsight we have for the latter. For thumb base OA, trapezectomy with or without suspension ligamentoplasty has been confronted in recent years with severe competition from trapeziometacarpal prostheses, which allow faster functional recovery despite a higher complication rate and a long-term survival that is still poorly known. In total, surgical decision-making is based on multiple factors: functional demand of the patient, stability of the osteoarthritic joint, radiographic anatomical parameters.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Arthrose digitale, Corticoïdes, Prothèse, Trapézectomie

Keywords : Hand osteoarthritis, Corticosteroids, Prosthesis, Trapezectomy


Plan


© 2021  Société Française de Rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 88 - N° 2

P. 145-153 - avril 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quoi de neuf dans les prothèses articulaires du membre inférieur ?
  • Guillaume A. Odri, Diane J.Y. Yoon, Mathieu Severyns
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge de l’arthrose du sujet très âgé
  • Pierre-Emmanuel Cailleaux, Emmanuel Maheu, Didier Haguenauer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.