Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évènements indésirables infectieux chez des enfants atteints d’arthrite juvénile idiopathique et traités en vie réelle par biothérapies : données issues de la JIR cohorte - 08/04/21

Doi : 10.1016/j.rhum.2021.02.019 
Cécile Dumaine a, b, , Sara Bekkar b, Alexandre Belot c, Natalia Cabrera c, Salma Malik c, Annette von Scheven d, Aurelia Carbasse e, Andreas Woerner f, Carine Wouters g, Kenza Bouayed h, Pascal Pillet i, Silke Schroeder j, Michael Hofer d, Véronique Hentgen b
a Pédiatrie générale, service des maladies infectieuses et de médecine interne, CHU de Robert-Debré, 75019 Paris, France 
b Pédiatrie générale, hôpital de Versailles, 78510 Le-Chesnay, France 
c Service de néphrologie-rhumatologie pédiatriques HFME, 69029 Lyon, France 
d Unité d’immunologie, allergologie et rhumatologie pédiatrique, centre hospitalier Vaudois, 1005 Lausanne, Suisse 
e Service de pédiatrie, CHU de Montpellier, 34000 Montpellier, France 
f Hôpital universitaire pédiatrique de Bâle (UKBB), 4031 Bâle, Suisse 
g Rhumatologie pédiatrique ; hôpital universitaire de Louvain, 3000 Louvain, Belgique 
h CHU d’IBN Rochd, Casablanca, Maroc 
i Hôpital des Enfants Pellegrin, 33000 Bordeaux, France 
j Rhumatologie pédiatrique, hôpital universitaire pédiatrique, 8091 Zurich, Suisse 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Thursday 08 April 2021

Résumé

Objectifs

Notre étude avait pour principal objectif d’évaluer les événements indésirables infectieux survenus chez des enfants atteints d’arthrite juvénile idiopathique (AJI) et traités par biothérapies.

Méthodes

Les patients ont été sélectionnés dans le module rétrospectif de la cohorte JIR, données collectées entre janvier 2001 et août 2015. Tous les effets indésirables infectieux (EII) ont été enregistrés. Pour chaque EII, la date, la sévérité, le recours à l’hospitalisation, le type de pathogène et l’organe concerné ont été notés. L’incidence des EII a été exprimée en nombre d’événements pour 100 patients/années (100p-a) et l’OR a été calculé.

Résultats

Six cent soixante-dix-sept patients atteints d’AJI ont été inclus dans l’étude. Au total, 3075,4 personnes/années d’exposition ont été analysées. Cent quatre-vingt-quatre événements indésirables infectieux ont été décrits (6,0 événements/100 p-a) : Tocilizumab (TCZ) 15,5/100 p-a, Canakinumab (CAN) 9,6/100 p-a, Abatacept (ABA) 7,4/100 p-a, Golimumab (GOL) 6,9/100 p-a, Anakinra (ANA) 6,7/100 p-a, Infliximab 6,3/100 p-a, Etanercept 4,8/100 p-a et Adalimumab 3,7/100 p-a. Le risque de développer une infection s’est avéré significativement plus élevé avec les antagonistes de l’IL-6 ou de l’IL-1 comparativement aux anti-TNF. Dans 40,8 % des cas, les événements indésirables infectieux (EII) intéressaient les voies respiratoires supérieures ou le système ORL (oreilles, nez, gorge, larynx). Douze événements indésirables ont été qualifiés de grave ou très graves (0,4/100p-a). Il n’a été rapporté aucun cas de tuberculose ou de décès.

Conclusion

Les complications infectieuses secondaires aux traitements biologiques, chez les enfants atteints d’AJI, sont rares et dans la plupart des cas d’intensité légère à modérée, et touchent préférentiellement les voies respiratoires supérieures ou la sphère ORL.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Biothérapies, Arthrite juvénile idiopathique, Infections


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article mais la référence anglaise de Joint Bone Spine avec le DOI ci-dessus.


© 2021  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.