Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Augmentation de l’abus de méthadone chez les mineurs - 10/04/21

Doi : 10.1016/j.therap.2021.01.004 
Elisabeth Frauger 1, , Nathalie Fouilhé 2, Clémence Lacroix 1, Michel Mallaret 2, Joelle Micallef 1

et le Réseau français d’addictovigilance

1 Centre d’Addictovigilance Paca Corse, Service de Pharmacologie Clinique, Hôpital de la Timone, Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille, Aix-Marseille Université, Institut de Neurosciences des Systèmes, Inserm UMR1106, 13005 Marseille, France 
2 Centre d’Addictovigilance, CHU de Grenoble-Alpes, Grenoble, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La méthadone est indiquée chez les adultes et adolescents de plus de 15 ans comme traitement substitutif des pharmacodépendances majeures aux opioïdes. Suite à la présentation à l’ANSM en mars 2020 de plusieurs cas marquants d’addictovigilance en lien avec la consommation de méthadone chez des mineurs une expertise a été réalisée.

Méthode

Une approche multi-sources à partir des dispositifs de pharmacosurveillance et de veille sanitaire du Réseau français d’addictovigilance a été effectuée afin de décrire les caractéristiques de consommation de la méthadone chez les mineurs dans un contexte d’abus (hors suicide et intoxication pédiatrique accidentelle).

Résultats

L’analyse des notifications (n=24 d’avril 2008 à avril 2020) met en évidence une augmentation des cas : 25 % (n=6 dont 3 décès) sont survenus d’avril 2019 à avril 2020. La description de ces cas met en avant : des sujets jeunes dès 13 ans, une consommation en dehors d’un protocole dont plusieurs naïfs, une obtention par l’entourage direct, des contextes de consommation variés (dépendance à un autre opiacé, festif, suite à un conflit, IMV, « pour planer »…), des complications sanitaires graves avec hospitalisations et 4 décès. D’après le dispositif DRAMES, 11 décès supplémentaires sont survenus chez des mineurs. Le dispositif OPPIDUM décrit la consommation de méthadone chez 13 mineurs dans le cadre d’un protocole ; néanmoins, certains complètent leur prescription par une obtention illégale et continuent de consommer de l’héroïne.

Discussion

Les données d’addictovigilance et les données des Centres antipoison (intoxications pédiatriques par ingestion accidentelle ou contexte suicidaire) mettent en évidence des tableaux cliniques graves avec la méthadone comparativement à d’autres médicaments et montrent qu’elle est trop accessible à l’intérieur des logements. Dans ce contexte, il est urgent d’agir, s’agissant d’une population vulnérable dont la méthadone n’est pas le traitement prescrit et sachant que l’évolution peut être fatale. Le Réseau français d’addictovigilance a diffusé en juin 2020 une plaquette d’information destinée aux patients afin de les sensibiliser aux risques liés à la méthadone, l’avantage d’avoir sur soi la naloxone et limiter l’accessibilité au produit (ne pas donner, ne pas partager sa méthadone et ne pas laisser à portée de main des enfants) [1].

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2021  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 76 - N° 2

P. 157 - mars 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Enhancing the role played by clinical pharmacists in psychiatric settings to better integrate clinical psychopharmacology into the decision-making process
  • Hervé Javelot, Sophie Dizet, Céline Straczek, Bastien Langrée, Bruno Michel, Emmanuel Haffen, Gilles Bertschy
| Article suivant Article suivant
  • Les pharmaciens dans le repérage du mésusage en opioïdes prescrits via le questionnaire POMI : étude dans une région du sud de la France
  • Camille Philip, Sophie Roy, Céline Eiden, Maja Jurtela, François Georgin, Agnès Müller, Marie-Christine Picot, Hélène Donnadieu-Rigole, Hélène Peyriere

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.