Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Evènements indésirables rapportés dans un contexte d’utilisation de cannabis ou de dérivés cannabinoïdes : exploration des données enregistrées dans Vigibase® - 10/04/21

Doi : 10.1016/j.therap.2021.01.048 
Emilie Jouanjus 1, 2, , Amélia Déguilhem 3, Sonia Mérad 1, Maryse Lapeyre-Mestre 1, 2
1 Centre d’Évaluation et d’Information sur la Pharmacodépendance (CEIP)–Addictovigilance, Service de Pharmacologie Médicale et Clinique, Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse, allées Jules Guesde, 31000 Toulouse, France 
2 Inserm UMR 1027, Équipe de Pharmacoépidémiologie, Université Toulouse III Paul Sabatier, Toulouse, France 
3 Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, Université Paris Sarclay, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les données sur les effets indésirables potentiels de la consommation de cannabis ou de dérivés cannabinoïdes sont préoccupantes [2, 1]. L’objectif était de décrire les évènements indésirables rapportés dans un contexte d’utilisation de ces produits, enregistrés dans la base de données de pharmacovigilance de l’OMS, VigiBase®.

Méthodes

Les rapports de cas individuels de pharmacovigilance (ICSR) enregistrés dans Vigibase® entre le 01/01/2010 et le 31/12/2019, avec un sexe et un âge renseignés chez des patients d’au moins deux ans, et pour lesquels le cannabis ou au moins un dérivé cannabinoïde étaient identifiés comme « suspects » ont été inclus sans restriction sur le type d’évènement indésirable rapporté. Le jeu de données a fait l’objet d’une analyse descriptive.

Résultats

Sur les 16 218 609 ICSR enregistrés dans Vigibase® en 2010-2019, 3 593 ont été rapportés dans un contexte d’exposition au cannabis ou à ses dérivés, dont 2 421 évènements graves (67 %). Les pays ayant enregistré le plus grand nombre de ces « ICSR cannabis » proportionnellement au nombre total d’ICSR nationaux étaient le Canada (11,4 pour 10 000), la France (9,6 pour 10 000) et l’Italie (7,5 pour 10 000). Les sujets, âgés en moyenne de 37 ans, étaient plus souvent des hommes (n=2 082, 58 %). Le cannabis était le produit le plus fréquent avec 2 383 citations, suivi par l’association delta-9-tétrahydrocannabinol (THC) : cannabidiol (CBD) [n=775], le dronabinol (n=404), et le CBD (n=305). Les principaux évènements indésirables étaient les troubles psychiatriques (29,9 %), dont la majorité (85,1 %) était rapportée avec le cannabis. Ils étaient suivis par les troubles du système nerveux (12,8 %) qui représentaient la classe d’évènements indésirables la plus fréquente du CBD (17,2 %) et de l’association THC :CBD (21,7 %). Enfin, les troubles gastrointestinaux représentaient 7,2 % de l’ensemble des évènements indésirables rapportés et ceux affectant le système cardiovasculaire, 5,2 %.

Discussion

Cette synthèse constitue une première approche de l’analyse des évènements indésirables rapportés dans un contexte d’exposition au cannabis ou aux dérivés cannabinoïdes. La distinction de différents profils d’évènements indésirables selon les produits pourrait s’avérer utile auprès des professionnels impliqués dans la prise en charge des patients exposés au cannabis ou à ses dérivés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2021  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 76 - N° 2

P. 180-181 - mars 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Complications bactériennes chez les usagers de drogues par injection
  • Sophie Roy, Céline Eiden, Simone Xatart, Maja Jurtela, Vincent Faucherre, Marie-Christine Picot, Jacques Reynes, Hélène Donnadieu-Rigole, Hélène Peyrière
| Article suivant Article suivant
  • Cocaïne non basée fumée : de la poudre aux yeux ?
  • Lou Madieta, Garance de Pontbriand, Auxane Beslot, Jennyfer Cholet, Audrey Verholleman, Edouard-Jules Laforgue, Marylène Guerlais, Caroline Victorri-Vigneau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.