Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Équipotences entre les benzodiazépines. Propositions de Limoges - 17/04/21

Intravenous benzodiazepines equipotencies. Limoges’ proposals

Doi : 10.1016/j.medpal.2020.06.005 
Bertrand Sardin a, , Benoit Aguado a, Amélie Cèbe b, Hélène Géniaux b, Dominique Grouille a, Julie Leclerc a, Paul-Antoine Quesnel a
a Service d’accompagnement et soins palliatifs, Hôpital Dupuytren–CHU Limoges, 2, avenue Martin Luther King, 87042 Limoges Cedex, France 
b Centre Régional de pharmacovigilance, de pharmaco-épidémiologie et d’information sur les médicaments, CHU Limoges, 87042 Limoges Cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Dans une situation d’accès restreint au midazolam, il a été nécessaire de proposer des médicaments de substitution. Les benzodiazépines ont l’avantage d’une grande polyvalence et d’une grande sécurité d’emploi. Une benzodiazépine pourrait donc remplacer le midazolam. En pratique, l’HAS a publié un guide de substitution proposant des posologies initiales pouvant être prescrites chez un patient naïf de benzodiazépines. Est-il possible de proposer, comme cela avait été fait pour les opioïdes, des tables de conversion pour les formes intraveineuses? Une recherche bibliographique a été menée comparant les ratios dose/effets des benzodiazépines IV dans 4 types de situations qui toutes nécessitent un effet sédatif des molécules utilisées : les syndromes de sevrage de l’alcool, les convulsions et les états de mal épileptique, la sédation anesthésique pour actes brefs et la sédation en réanimation pour les patients intubés ventilés ou agités. Par voie intraveineuse, les équipotences sont 1mg de midazolam, 2mg de diazépam ou 0,1mg de clonazépam. En tenant compte de la biodisponibilité de chaque molécule, les valeurs concordent avec les tables d’équivalence des benzodiazépines per os et les doses préconisées par l’HAS dans les situations d’anxiolyse et de sédation. Cette table d’équipotence permet d’utiliser en soins palliatif des molécules de substitution en se référant à des schéma posologiques connus du midazolam.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Because of a limited access to midazolam, it was necessary to suggest alternative medicines. Benzodiazepines are quite polyvalent and offer a certain safety. Thus, an other benzodiazepine could replace midazolam. In practice, HAS has published a substitution guide proposing initial dosages that can be prescribed to abenzodiazepine naïve patient.Is it possible to propose conversion tables for intravenous solutions, as it was done for the opioids? literature study has been carried out, comparing the dose/effect ratios of IV benzodiazepines in 4 different situations, all of which require a sedative effect of the molecules used: alcohol withdrawal syndromes, convulsions and status epilepticus, anaesthetic sedation for brief procedures and sedation for ventilated or agitated intubated patients in intensive care units. Through intravenous administration, equipotencies are 1mg of midazolam, 2mg of diazepam or 0,1mg of clonazepam. Considering the bioavaibility of each and every molecule, the values are consistent with the benzodiazepine equivalence tables for oral benzodiazepines and the doses recommended by HAS for anxiolysis and sedation. This equivalence table allows the use of substitute molecules in palliative care with reference to known midazolam dosing regimens.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Soins palliatifs, Midazolam, Benzodiazépines, Équipotence

Keywords : Palliative care, Midazolam, Benzodiazepines, Equipotency


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 20 - N° 3

P. 144-150 - mai 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Burnout et médecine palliative : souffrances psychiques des internes
  • Abdel Halim Boudoukha, Nathalie Denis, Marie Zinger-Maurin
| Article suivant Article suivant
  • Différentes occurrences du savoir dans la clinique autour du mourir
  • Xavier Morille

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.