Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Marges d'exérèse carcinologique en chirurgie dermatologique - 23/04/21

[98-990-A-20]  - Doi : 10.1016/S0246-0319(21)88307-7 
J.-F. Sei  : Ancien interne des Hôpitaux de Paris, ancien chef de clinique assistant, dermatologue
 2, place André-Malraux, 78100 Saint-Germain-en-Laye, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les marges d'exérèse carcinologique en chirurgie dermatologique visent à obtenir une ablation tumorale complète dès le premier traitement, alors le plus souvent le seul nécessaire. Ce traitement de référence peut dans d'autres cas s'intégrer dans une stratégie impliquant d'autres modalités thérapeutiques, radiothérapie, chimiothérapie, thérapie ciblée ou immunothérapie. Selon les recommandations de bonne pratique éditées par la Société française de dermatologie, deux types de marge d'exérèse sont possibles : des marges standardisées dans la grande majorité des cas avec un contrôle anatomopathologique classique et des marges « sur mesure » en chirurgie micrographique. C'est l'analyse tumorale en préopératoire qui guide ce choix. Si des marges standardisées sont choisies, leurs dimensions recommandées doivent être respectées : la fiabilité de la réponse « exérèse complète » peut être mise en défaut dans le cas contraire car l'examen anatomopathologique standard ne visualise que 1 % des berges de la pièce opératoire. Ces marges ont été choisies pour obtenir 95 % d'exérèse complète. Les marges sur mesure des chirurgies micrographiques sont réservées aux tumeurs à haut risque : elles permettent d'adapter l'exérèse à l'extension de la tumeur, assurant ainsi une exérèse réellement complète avec de meilleurs taux de guérison et le plus souvent une épargne de peau saine. Ces tumeurs à haut risque doivent être examinées en réunion de concertation pluridisciplinaire : une prise en charge tardive et/ou inadéquate peut être source de récidives et d'évolution métastatique, engageant le pronostic vital.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Marges d'exérèse, Marge histologique, Carcinomes basocellulaires, Carcinomes épidermoïdes, Mélanomes, Carcinome neuroendocrine (tumeur de Merckell), Carcinomes annexiels, Dermatofibrosarcome, Chirurgie de Mohs, Chirurgies micrographiques


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Chirurgie des lésions bénignes cutanées
  • F. Corgibet, J.-Y. Bailly

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.