Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Score du risque échocardiographique après un syndrome coronaire aigu - 04/05/21

Echocardiographic risk score after acute coronary syndrome

Doi : 10.1016/j.ancard.2021.04.001 
F. Menzou
 Centre Hospitalo-Universitaire de Douera, Service de Médecine interne et de Cardiologie, Faculté de Médecine, Université Blida1, Rue Étienne Dinet 54, 09000 Blida, Algérie 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Tuesday 04 May 2021

Résumé

Objectifs

Identifier les paramètres échocardiographiques prédictifs des événements cardiovasculaires majeurs (décès, récidive ischémique, insuffisance cardiaque et réhospitalisation) à l’hôpital et après six mois de suivi, établir un score pronostique échocardiographique et évaluer sa valeur pronostique seule ou en association avec des scores de risque clinique.

Méthodes

Nous avons recruté 302 patients en unité de soins intensifs de cardiologie pour SCA consécutivement à l’admission, les patients ont été évalués par des scores de risque clinique (GRACE, TIMI, CRUSADE) et une échocardiographie doppler au repos, un suivi de six mois.

Résultats

Le score de risque échocardiographique comporte quatre variables : VG-EF (RR=0,931 ; IC à 95 %=0,885–0,979, p<0,01), RV-AF (RR=0,951 ; IC à 95 %=0,903–0,999, p<0,05), iMAE(M-strain) (RR=1226 ; IC à 95 %=1,081–1,390, p<0,01) et ULC (RR=1,151 ; IC à 95 %=1,081–1,224, p<0,01). La capacité de discrimination de l’echoscore (AUC=0,85) est supérieure à celle des scores du risque clinique, (GRACE : AUC=0,72, TIMI : AUC=0,71 et CRUSADE : AUC=0,76).

Discussion

La stratification du risque peut être réalisée à l’aide d’un score échocardiographique facile à acquérir et à interpréter en milieu clinique, avec un pouvoir de stratification supérieur aux scores de risque clinique. Le modèle iconoclinique permet de sélectionner un groupe de patients hétérogènes par leurs présentations cliniques et données iconographiques à haut risque mais avec un echoscore ou un score clinique faible ou intermédiaire.

Conclusion

Le modèle échocardiographique développé pourrait s’avérer très utile dans la prise de décision et l’optimisation de la stratégie thérapeutique chez certains patients avec syndrome un coronarien aigu à haut risque nécessitant une stratégie invasive. Il convient à une interprétation experte, mais relativement simple car il ne contient que quatre variables échocardiographiques simples comme prédicteurs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Aims

Identify the predective echocardiographic parameters of major cardiovascular events (death, ischemic recurrence, heart failure and rehospitalization) in-hospital and after six months of follow-up and to establish an echocardiographic prognostic score and to evaluate its prognostic value alone or in association with clinical risk scores.

Methods

We recruited 302 patients in intensive care unit of cardiology for ACS consecutively on admission, patients were assessed by clinical risk scores (GRACE, TIMI, CRUSADE) and resting doppler echocardiography, a follow-up of six months.

Results

The echocardiographic risk score has four variables: LV-EF (RR=0.931; 95%CI=0.885–0.979, P<0.01), RV-AF (RR=0.951; 95%CI=0.903–0.999, P<0.05), iMAE-M-strain (RR=1.226; 95%CI=1.081–1.390, P<0.01) and ULCs (RR=1.151; 95%CI=1.081–1.224, P<0.01). Its discrimination capacity (AUC=0.85), greater than that of the clinical risk scores, (GRACE: AUC=0.72, TIMI: AUC=0.71 and CRUSADE: AUC=0.76).

Discussion

The risk stratification can be achieved using echocardiographic score easy to acquire and interpret in the clinical setting, with a stratification power higher than the clinical risk scores. The iconoclinical model makes it possible to select a group of heterogeneous patients by their clinical presentations and iconographic data at high risk but with an echoscore or clinical score weak or intermediate.

Conclusion

The developed echocardiographic model could prove very useful in the decision-making process and optimization of the therapeutic strategy in some high-risk patients with acute coronary syndromes following an invasive strategy. It is appropriate for expert interpretation, yet relatively simple because it contains only four simple echocardiographic variables as predictors.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Syndrome coronaire aigu, Événements cardiovasculaires majeurs, Follow-up, Echoscore, Modèle du risque iconoclinique

Keywords : Acute coronary syndrome, Major cardiovascular events, Follow-up, Echoscore, Iconoclinical risk model


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.