Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Revue critique des recommandations de perte de poids avant une arthroplastie totale de genou - 04/05/21

Doi : 10.1016/j.rhum.2021.03.003 
Kristine Godziuk a, , Carla M. Prado b, Lauren Beaupre c, Allyson Jones c, Jason Werle d, Mary Forhan a
a Department of occupational therapy, Faculty of rehabilitation medicine, University of Alberta, 8205, 114 street, 2–64 Corbett-Hall, T6G 2G4 Edmonton, AB, Canada 
b Department of agricultural, food and nutritional science, Faculty of agricultural, life and environmental sciences, University of Alberta, Edmonton, AB, Canada 
c Department of physical therapy, Faculty of rehabilitation medicine, University of Alberta, Edmonton, AB, Canada 
d Department of surgery, Section of orthopaedic surgery, University of Calgary, Calgary, AB, Canada 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 11
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Points essentiels

Cette revue met en évidence l’insuffisance des preuves concernant le bénéfice d’une perte de poids avant une arthroplastie totale de genou (ATG) chez les patients atteints d’obésité sévère.
Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour clarifier les bénéfices de la perte de poids comme stratégie efficace de prise en charge de la gonarthrose avancée avant une ATG.
Une perte de poids rapide avant une ATG n’a probablement que peu d’avantages et pourrait même contribuer à l’apparition d’une obésité sarcopénique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

L’augmentation du risque d’infection après une arthroplastie totale de genou (ATG) chez les patients ayant un indice de masse corporelle (IMC) élevé, en particulier ≥40 kg/m2, suggère qu’il pourrait être important de faire diminuer l’IMC (en perdant du poids) avant une ATG. Cependant, les effets de la perte de poids sur la réduction du risque de l’ATG ne sont pas clairement établis. Par ailleurs, une perte de poids peut avoir des conséquences négatives, notamment fonte musculaire et développement d’obésité sarcopénique, d’où un possible paradoxe pour les adultes atteints d’obésité et de gonarthrose avancée. Nous avons mené une revue critique des preuves existantes en faveur de la perte de poids chez les adultes obèses présentant une gonarthrose avancée. Nous nous sommes concentrés sur trois domaines principaux : (1) comparaison du risque de complications de l’ATG entre patients atteints d’obésité sévère (IMC ≥40kg/m2) et d’obésité (IMC entre 30,0 et 39,9 kg/m2) ; (2) recommandations de perte de poids chez les individus présentant une gonarthrose avancée ; et (3) résultats de l’ATG après une perte de poids préopératoire.

Méthodes

Les bases de données Medline et CINAHL ont été examinées entre janvier 2010 et mai 2020 pour identifier des preuves solides et/ou ayant une influence clinique (revues systématiques, méta-analyses et recommandations pour la pratique clinique).

Résultats

La littérature ne montre pas de relation claire entre perte de poids et réduction des complications de l’ATG ni de signes que le risque individuel d’un patient diminue lorsque son IMC descend d’un seuil ≥40 kg/m2 à une valeur ≤39,9 kg/m2. Les études ayant conclu à un bénéfice de la perte de poids dans la gonarthrose ne portaient pas sur des patients ayant un IMC très élevé (≥40 kg/m2) ou une gonarthrose plus avancée. Il n’existe pas non plus de preuves claires qu’une perte de poids avant une ATG entraîne un bénéfice sur les résultats de l’intervention. Ces lacunes en matière de preuve sont importantes et suggèrent qu’il faudrait modérer les recommandations de réduction de l’IMC avant une ATG à la lumière des incertitudes de la littérature actuellement disponible.

Conclusion

Les preuves en faveur d’un bénéfice de la perte de poids avant une ATG sont insuffisantes. Tant que ces lacunes ne seront pas comblées, il est recommandé aux praticiens de prendre en compte les besoins et les risques spécifiques à leurs patients avant de préconiser une perte de poids (et donc une diminution de l’IMC).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Obésité, Perte de poids, Gonarthrose, Indice de masse corporelle (IMC), Arthroplastie, ATG, Composition corporelle


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais la référence anglaise de Joint Bone Spine avec le DOI ci-dessus.


© 2021  Société Française de Rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 88 - N° 3

P. 190-200 - mai 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Syndrome COPA, quoi de neuf cinq ans après ?
  • Marie-Louise Frémond, Nadia Nathan
| Article suivant Article suivant
  • Les déterminants des troubles du sommeil dans le rhumatisme psoriasique : étude observationnelle portant sur 696 patients de 14 pays
  • Penélope Esther Palominos, Laura Coates, Charles Lubianca Kohem, Ana-Maria Orbai, Josef Smolen, Maarten de Wit, Uta Kiltz, Ying-Ying Leung, Juan D. Cañete, Rossana Scrivo, Andra Balanescu, Emmanuelle Dernis, Sandra Meisalu, Martin Soubrier, Sibel Zehra Aydin, Inna Gaydukova, Umut Kalyoncu, Laure Gossec

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.