Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pertinence des tests de laboratoire dans le diagnostic des rhumatismes inflammatoires chez des patients nouvellement orientés vers un rhumatologue - 04/05/21

Doi : 10.1016/j.rhum.2021.02.009 
Azin Ahrari a, Sierra S. Barrett a, Pari Basharat a, b, Sherry Rohekar a, b, Janet E. Pope a, b,
a Service de médecine, Western University, London, ON, Canada 
b Service de Rhumatologie, Saint Joseph's Health Care, London, ON, Canada 

Auteur correspondant. Saint Joseph's Health Care, 268 Grosvenor St, London, ON N6A 4V2, United States.Saint Joseph's Health Care268 Grosvenor StLondon, ON N6A 4V2United States

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Points essentiels

Significativité et innovation : de nombreux tests de laboratoire sont prescrits de manière inappropriée dans un contexte d’orientation en rhumatologie.
On observe un gradient des tests appropriés avec une pertinence plus faible lorsque l’orientation est émise en soins primaires et une pertinence plus forte lorsque l’orientation est initiée par un spécialiste.
Dans plus de la moitié des cas, les tests prescrits sont inutiles et engendrent des dépenses et des orientations non justifiées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

La recherche d’auto-anticorps est un examen très régulièrement utilisé dans le cadre du dépistage des maladies rhumatismales. Le facteur rhumatoïde (FR) et les anticorps anti-nucléaires (ANA) ont une valeur prédictive positive très faible en pratique générale. La surutilisation des tests diagnostiques peut conduire à des orientations inutiles, augmenter l’anxiété des patients et accroître le budget consacré à la santé.

Objectif

Nous avions pour objectif d’évaluer les habitudes d’utilisation, la pertinence et les coûts liés aux tests de détection des ANA, ENA (antigènes nucléaires solubles), anti-dsDNA, du FR et du HLA-B27 chez des patients orientés en rhumatologie.

Méthodes

Nous avons mené une analyse rétrospective des dossiers de patients orientés de manière consécutive pendant un an (orientations acceptées et rejetées), en s’appuyant sur les pratiques de rhumatologues hospitaliers. Les tests de détection inappropriés et les coûts inhérents à ces examens ont été analysés. Les tests ont été considérés comme justifiés lorsqu’ils répondaient à au moins un critère pour une maladie spécifique.

Résultats

Parmi les 638 patients consécutifs orientés en rhumatologie, les motifs les plus courants étaient : les spondylarthropathies (SpA), la polyarthrite rhumatoïde (PR) et le lupus (LES). Avant leur orientation, 61 % des patients avaient déjà été testés au moins une fois pour les ANA, avec répétition du test ANA dans un tiers des cas ; 19 % avaient passé un test ENA et 21 % un test anti-dsDNA. Dans 20 % des cas, le test ANA a été réalisé en l’absence de toute indication clinique. Dans la moitié des cas, les tests anti-ENA et anti-dsDNA ont été effectués dans un contexte de négativité des ANA. Le dépistage du FR a été demandé chez 65 % des patients et dans près d’1/3 des cas sans aucun diagnostic présomptif d’arthrite inflammatoire.

Conclusion

Malgré les recommandations de la campagne Choosing Wisely de la SCR (Société Canadienne de Rhumatologie), au moins 50 % des tests de détection du FR, des ANA, ENA et anti-dsDNA sont prescrits de manière inappropriée. Une prescription plus sélective des tests susmentionnés pourrait conduire à une réduction significative des coûts.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Coût, Choosing Wisely, Orientations, Indicateurs de qualité, Polyarthrite rhumatoïde, SpA, Tests de détection, ANA, FR, ACPA


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais la référence anglaise de Joint Bone Spine avec le DOI ci-dessus.


© 2021  Société Française de Rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 88 - N° 3

P. 208-215 - mai 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les déterminants des troubles du sommeil dans le rhumatisme psoriasique : étude observationnelle portant sur 696 patients de 14 pays
  • Penélope Esther Palominos, Laura Coates, Charles Lubianca Kohem, Ana-Maria Orbai, Josef Smolen, Maarten de Wit, Uta Kiltz, Ying-Ying Leung, Juan D. Cañete, Rossana Scrivo, Andra Balanescu, Emmanuelle Dernis, Sandra Meisalu, Martin Soubrier, Sibel Zehra Aydin, Inna Gaydukova, Umut Kalyoncu, Laure Gossec
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation de l’initiation du fébuxostat durant une crise de goutte aiguë. Étude clinique randomisée prospective
  • Ruixia Sun, Jie Lu, Hui Li, Xiaoyu Cheng, Ying Xin, Changgui Li

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.