Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Acromegaly in dogs and cats - 04/05/21

Acromégalie chez les chiens et les chats

Doi : 10.1016/j.ando.2021.03.002 
Fernanda Nastri Gouvêa a, , Caio Santos Pennacchi a, Najla Doutel Assaf b, Luana de Oliveira Branco a, Paula Barbosa Costa a, Patrícia Alves dos Reis c, Sofia Borin-Crivellenti d
a Graduate student of Graduate Program in Veterinary Science (PPGCVET), Universidade Federal de Uberlândia (UFU), Uberlândia, Minas Gerais, Brazil 
b Practicing Veterinary Clinician, Campos do Jordão, São Paulo, Brazil 
c Practicing Veterinary Clinician, Uberlândia, Minas Gerais, Brazil 
d Professor at College of Veterinary Medicine (FAMEV) and Graduate Program in Veterinary Science (PPGCVET), Universidade Federal de Uberlândia (UFU), Uberlândia, Minas Gerais, Brazil 

Corresponding author. College of Veterinary Medicine, Universidade Federal de Uberlandia, Mato Grosso avenue, 3289, 38405-314, Uberlândia, Minas Gerais, BrazilCollege of Veterinary MedicineUniversidade Federal de UberlandiaMato Grosso avenue, 3289, 38405-314, Uberlândia, Minas Gerais, Brazil

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Acromegaly is an endocrine disease that leads to elevated production and secretion of growth hormone (GH). It can occur in adult and aged cats and is usually associated with neoplasms, such as functional pituitary macroadenoma of somatotropic cells. In dogs it is usually related to an increase in serum progesterone that induces production of GH by the mammary glands. The main clinical signs are related to insulin resistance and the anabolic effect induced by GH: polyuria, polydipsia, polyphagia, increased tissue growth, weight gain, prognathism, and other changes. The condition can be diagnosed from clinical signals and imaging associated to measurement of serum concentrations of GH and insulin-like growth factor 1 (IGF-1, also known as somatomedin C). The main therapeutic modalities are radiotherapy, hypophysectomy, and several drugs such as somatostatin analogs, dopaminergic agonists and GH receptor antagonists. The present review aims to provide a relevant animal model of acromegaly with an update on the therapeutic approach that may help clinicians to consider the GH axis–IGF-1 system, its pathogenesis and the clinical signs induced by this hormonal disorder.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

L’acromégalie est une maladie endocrinienne qui entraîne une production et une sécrétion élevées d’hormone de croissance (GH). Elle peut survenir chez les chats adultes et âgés et est généralement associée à des néoplasmes, comme le macroadénome hypophysaire fonctionnel des cellules somatotropes. Chez le chien, elle est généralement liée à une augmentation de la progestérone sérique qui induit la production de GH à partir des glandes mammaires. Les principaux signes cliniques sont liés à la résistance à l’insuline et à l’effet anabolisant induit par la GH, qui sont la polyurie, la polydipsie, la polyphagie, l’augmentation de la croissance tissulaire, la prise de poids, le prognathisme et d’autres altérations. L’acromégalie peut être diagnostiquée par l’évaluation des signes cliniques et des examens d’imagerie associés à la mesure des concentrations sériques de GH et du facteur de croissance analogue à l’insuline 1 (IGF-1), également appelé somatomédine C. Les principales modalités thérapeutiques comprennent la radiothérapie, l’hypophysectomie et l’utilisation de plusieurs médicaments, y compris des analogues de la somatostatine, des agonistes dopaminergiques et des antagonistes des récepteurs GH. L’objectif de cette revue est de décrire un modè sur l’approche thérapeutique et à leur rappeler de considérer le système axe GH-IGF-1, la pathogenèse et les signes cliniques engendrés par ce trouble hormonal.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Endocrinopathy, Growth hormone, Hypersomatotropism

Mots clés : Endocrinopathie, Hormone de croissance, Hypersomatotropisme


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 82 - N° 2

P. 107-111 - avril 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Penetration rates of new pharmaceutical products in Europe: A comparative study of several classes recently launched in type-2 diabetes
  • Claude Le Pen, Bernard Bauduceau, Xavier Ansolabehere, Arnaud Troubat, Sébastien Bineau, Mahaut Ripert, Sylvie Dejager
| Article suivant Article suivant
  • New therapies for patients with multiple endocrine neoplasia type 1
  • Aurore Geslot, Magaly Vialon, Philippe Caron, Solange Grunenwald, Delphine Vezzosi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.