Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Controversy: For or against thyroid lobectomy in > 1 cm differentiated thyroid cancer? - 04/05/21

Controverse pour ou contre la lobectomie pour cancer différentié de plus de 1 cm

Doi : 10.1016/j.ando.2021.03.004 
Fabrice Menegaux a, , Jean-Christophe Lifante b, c
a GRC no 16 tumeurs thyroïdiennes, department of general, digestive and endocrine surgery, Sorbonne University, hôpital de la Pitié, AP–HP, 83, boulevard de l’hôpital, 75013 Paris, France 
b Department of endocrine surgery, Hôpital Lyon Sud, 165, rue du grand Revoyet, 69495 Pierre-Bénite, France 
c Inserm U1290, Research on Healthcare Performance Lab (RESHAPE), Université Claude-Bernard Lyon 1, domaine Rockefeller, 8, avenue Rockefeller, 69003 Lyon, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

In this controversy article, the respective advantages of lobectomy vs. total thyroidectomy in differentiated thyroid cancers are argued. The authors conclude that lobectomy has the same oncological prognosis as thyroidectomy in terms of specific survival or recurrence, in case of low risk of recurrence (T1-2N0). However, as a precaution, and taking into account current data, thyroidectomy is recommended in N0 thyroid papillary cancers with aggressive subtype, with even minimal infiltration of perithyroid tissue and/or vascular invasion, and in N1 cancers with more than 5 lymphadenopathies or lymphadenopathies with a major axis greater than or equal to 0.2cm. Other forms of papillary cancer should be treated with lobectomy, as risk of morbidity is low and hospital stay is short. Lobectomy allows reliable monitoring, especially by ultrasound. On the other hand, total thyroidectomy, despite a higher rate of surgical complications due to the risk of recurrent paralysis and permanent hypoparathyroidism, is nevertheless preferable to lobectomy. Indeed lobectomy is not always avoiding hormone replacement therapy, for more precise monitoring by thyroglobulin assay, which is an uninterpretable tool after lobectomy but allows early diagnosis of local or metastatic recurrence with reducing mortality. Thus, in situations where the diagnostic criteria for high-risk cancer are not rigorously determined or taken into account, thyroidectomy is recommended. In addition, it will remain preferable as long as the recommendations for administration of radioactive iodine do not change in favor of use reserved for high-risk cancers as in US guidelines.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Dans cet article, les avantages et inconvénients respectifs de la lobectomie vs la thyroïdectomie totale dans le traitement chirurgical des cancers différenciés de la thyroïde sont argumentés. Les auteurs retiennent que la lobectomie a le même pronostic oncologique que la thyroïdectomie totale en termes de survie spécifique ou de récidive en cas de cancer à faible risque de récidive (T1-2N0). Par prudence et en tenant compte des données actuelles, il est cependant recommandé de totaliser certains cancers papillaires T1-2N0, lorsqu’ils sont d’un sous-type agressif, et/ou avec une infiltration même minime du tissu adipeux périthyroïdien, et/ou avec un envahissement vasculaire. Pour les cancers papillaires N1, la lobectomie peut également être proposée lorsque le nombre d‘adénopathies métastatiques ne dépasse pas 5, ou si les adénopathies n’atteignent pas 0,2cm de plus grand diamètre. La lobectomie a une morbidité plus faible (pas d’hypoparathyroïdie, risque récurrentiel réduit de moitié) et réduit la durée d’hospitalisation. Elle permet en outre une surveillance fiable, notamment par échographie, même si le dosage de la thyroglobulinémie, autre élément fondamental de la surveillance des cancers différenciés de la thyroïde, n’est interprétable qu’après thyroïdectomie totale. Pour les cancers dont le potentiel évolutif n’est pas totalement déterminé, éventuellement à haut risque de récidive, la thyroïdectomie totale reste indiquée. On peut également noter que, tant que les recommandations pour l’administration d’iode radioactif n’auront pas changé en faveur d’une utilisation réservée aux cancers à haut risque, comme le préconisent les recommandations américaines, une thyroïdectomie totale peut être indiquée dans des cancers à risque intermédiaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Differentiated thyroid cancer, Lobectomy, Total thyroidectomy, Thyroglobulin

Mots-clés : Cancer différentié de la thyroïde, Lobectomie, Thyroïdectomie totale, Thyroglobulin


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 82 - N° 2

P. 78-82 - avril 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • 1921–2021: From insulin discovery to islet transplantation in type 1 diabetes
  • Mikael Chetboun, Arnaud Jannin, Julie Kerr-Conte, François Pattou, Marie-Christine Vantyghem
| Article suivant Article suivant
  • Quantitative dual isotope 123iodine/99mTc-MIBI scintigraphy: A new approach to rule out malignancy in thyroid nodules
  • Hamza Benderradji, Amandine Beron, Jean-Louis Wémeau, Bruno Carnaille, Laurent Delcroix, Christine Do Cao, Clio Baillet, Damien Huglo, Georges Lion, Samuel Boury, Jean-Félix Cussac, Robert Caiazzo, François Pattou, Emmanuelle Leteurtre, Marie-Christine Vantyghem, Miriam Ladsous

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.