Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Predictors of no-reflow phenomenon following percutaneous coronary intervention for ST-segment elevation myocardial infarction - 05/05/21

Prédicteurs du phénomène de non-refusion après une intervention coronaire percutanée pour l’infarctus du myocarde avec élévation du segment ST

Doi : 10.1016/j.ancard.2021.04.004 
P. Aggarwal a, , L. Rekwal b , S.K. Sinha b , R.K. Nath a , D. Khanra c , A.P. Singh a
a ABVIMS and Dr RML Hospital, New Delhi, India 
b LPS Institute of Cardiology, Kanpur, India 
c AIIMS, Rishikesh, India 

Corresponding author. 10, Ajay Park, Naya Bazaar, Najafgarh, New Delhi, India.10, Ajay Park, Naya BazaarNajafgarh, New DelhiIndia
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Wednesday 05 May 2021

Abstract

Objectives

No reflow during percutaneous coronary intervention (PCI) is a complex issue with serious outcomes. Multiple studies have studied predictors of no-reflow during primary PCI, but data on patients with the late presentation is sparse, which constitutes the majority of patients in peripheral centers. This study aimed to determine predictors of no-reflow during PCI in patients with ST-segment elevation myocardial infarction (STEMI) in 7 days.

Methods

It was a single-center prospective case-control study performed at a tertiary care center and included 958 patients with STEMI who underwent PCI within 7 days of symptom onset. Baseline and angiographic data of patients undergoing PCI were recorded and patients divided into reflow and no-reflow group.

Results

Of 958 who underwent PCI, 182 (18.9%) showed no-reflow by myocardial blush grade (MBG)<2. No-reflow group had a higher mean age (66.46±10.71 vs. 61.36±9.94 years), lower systolic blood pressure (SBP) on admission (100.61±26.66 vs. 112.23±24.35, P<0.0001), a higher level of peak Troponin I level (9.37±2.81 vs. 7.66±3.11ng/dL, P<0.0001), low left ventricular ejection fraction (36.71±3.89 vs. 39.58±4.28% respectively P<0.0001). Among angiographic data and procedural features, multivariable logistic regression analysis identified that advanced age, reperfusion time>6hours, SBP<100mmHg on admission, functional status of Killip class for heart failure3, lower EF (≤35%), low initial myocardial blush grade (≤1) before PCI, long target lesion length, larger reference diameter of vessel (>3.5mm) and high thrombus burden on angiography were found to be independent predictors of no-reflow (P<0.05).

Conclusion

No-reflow phenomenon after PCI for STEMI is complex and multifactorial and can be identified by simple clinical, angiographic, and procedural features. Preprocedural characters of the lesion and early perfusion decides the fate of the outcome.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

L’absence de reflux lors d’une intervention coronarienne percutanée (ICP) est un problème complexe avec des conséquences graves. Plusieurs études ont étudié les prédicteurs de non-reflux pendant l’ICP primaire, mais les données sur les patients présentant une présentation tardive sont rares, ce qui constitue la majorité des patients dans les centres périphériques. Cette étude visait à déterminer les prédicteurs de nonreflux pendant l’ICP chez les patients atteints d’infarctus du myocarde avec élévation du segment ST (STEMI) en 7jours.

Méthodes

Il s’agissait d’une étude cas-témoins prospective monocentrique réalisée dans un centre de soins tertiaires et incluant 958 patients atteints de STEMI qui ont subi une ICP dans les 7jours suivant l’apparition des symptômes. Les données de base et angiographiques des patients subissant une ICP ont été enregistrées et les patients ont été divisés en groupes de refusion et de non-refusion.

Résultats

Sur 958 qui ont subi une ICP, 182 (18,9 %) ont montré une absence de reflux par le grade de blush myocardique (MBG)<2. Le groupe sans refusion avait un âge moyen plus élevé (66,46±10,71 vs 61,36±9,94 ans), une pression artérielle systolique (PAS) inférieure à l’admission (100,61±26,66 vs 112,23±24,35, p<0,0001), un niveau de pic plus élevé Taux de troponine I (9,37±2,81 vs 7,66±3,11ng/dl, p<0,0001), faible fraction d’éjection ventriculaire gauche (36,71±3,89 vs 39,58±4,28 % respectivement p<0,0001). Parmi les données angiographiques et les caractéristiques procédurales, une analyse de régression logistique multivariée a identifié un âge avancé, un temps de reperfusion>6heures, une PAS<100mmHg à l’admission, un état fonctionnel de la classe Killip pour une insuffisance cardiaque3, une FE inférieure (≤35 %), une faible Le grade de blush myocardique (≤1) avant ICP, la longueur de la lésion cible longue, le diamètre de référence plus grand du vaisseau (>3,5mm) et la charge de thrombus élevée sur l’angiographie se sont avérés être des prédicteurs indépendants de la non-refusion (p<0,05).

Conclusion

Le phénomène de non-refusion après PCI pour STEMI est complexe et multifactoriel et peut être identifié par de simples caractéristiques cliniques, angiographiques et procédurales. Les caractères pré-procéduraux de la lésion et la perfusion précoce déterminent le sort du résultat.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : No-reflow phenomenon, ST-elevation Myocardial Infarction, Angiography, Percutaneous coronary intervention

Mots clés : Phénomène de non-refusion, Infarctus du myocarde avec élévation du ST, Angiographie, Intervention coronarienne percutanée


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.