Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La mouvance QAnon : un complexe de facticité du monde moderne - 08/05/21

The QAnon movement: A modern facticity complex

Doi : 10.1016/j.evopsy.2021.02.003 
Tamara Guénoun  : Maîtresse de conférence en psychopathologie et psychologie clinique, CRPPC, institut de psychologie, université Lyon 2
 Département de psychologie clinique, université Lyon 2, 5, avenue Pierre-Mendes France, 69676 Bron cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 11
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Penser les contours d’une ère actuelle de la post-vérité invite à une réflexion sur le maillage complexe des réseaux d’influence, de pouvoir et de contre-pouvoir qui semblent avoir eu une incidence sur l’organisation inconsciente de groupe social. Pouvons-nous, à partir de l’étude de ce phénomène de post-vérité, prolonger les analyses psychanalytiques sur les singularités du travail de culture de notre modernité ?

Méthode

L’étude de la mouvance QAnon, dans un maillage transdisciplinaire entre sciences humaines et psychanalyse, met à jour les enjeux inconscients de ce groupement représentatif de la post vérité.

Résultat

QAnon fait émerger des théories du complot radicalement participatives, marquées par l’usage des nouvelles technologies. La mouvance se retrouve dans une entreprise de fictionnalisation du monde de pouvoir, dans un travail de storytelling.

Discussion

La dynamique de groupe de la mouvance QAnon se caractérise par la mise en résonnance des individualités autour d’un complexe de la duplicité et de la facticité des figures de pouvoir. Ce complexe est régi par des mécanismes limites d’identification projective et intrusive fortement mobilisés par une société de moins en moins ancrée dans l’espace public et de plus en plus encline à l’exposition de soi sur les réseaux virtuels-numériques.

Conclusion

La post-vérité met à jour un « complexe de facticité » du monde. Le rapport à internet d’une société en gestion de risques a pu constituer le terreau d’organisateurs inconscients d’un genre nouveau, favorisant l’émergence de cette relation fictionnelle au monde qui caractérise la post-vérité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

The current era of post-truth invites reflection on what constitutes the networks of influence, power, and counter-power of our modern world that seem to have affected the unconscious organization of social groups. Can the study of this phenomenon of post-truth extend the psychoanalytical analyses of the singularities of the work of culture in our modern world?

Method

The study of the QAnon sphere of influence, in a transdisciplinary approach between human sciences and psychoanalysis, brings to light the unconscious stakes of this movement that represents the post-truth era.

Results

QAnon brings out radically participatory conspiracy theories, marked by the use of new technologies. The movement is engaged in an enterprise of fictionalizing the world of power, through processes of storytelling.

Discussion

The group dynamics of the QAnon movement are characterized by the resonance of individualities around a complex of the duplicity and facticity of powerful figures. This complex is governed by borderline mechanisms of projective and intrusive identification, strongly mobilized by a society with fewer and fewer anchors in the public space and one that is increasingly inclined to self-exposure on virtual-digital networks.

Conclusion

Post-truth reveals a “complex of facticity” in the world. The relationship of a risk-management society to the Internet may have been the breeding ground for unconscious organizers of a new kind, fostering the emergence of this fictional relationship to the world that characterizes post-truth.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Post-vérité, QAnon, Storytelling, Malêtre, Complexe de facticité, Identification projective

Keywords : Post-truth, QAnon, Storytelling, Malaise, Facticity Complex, Projective Identification


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention : Guénoun T. La mouvance QAnon : un complexe de facticité du monde moderne. Evol Psychiatr 2021 ; 86(2) : pages (pour la version imprimée) ou URL [date de consultation] (pour la version électronique).


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 86 - N° 2

P. 307-317 - mai 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Complaisance du hasard et expériences de coïncidences
  • Louise Keller, Alexandre Szymkiewicz, Maryne Mutis, Renaud Evrard
| Article suivant Article suivant
  • Les théories du complot : l’envers du mythe totémique dans le lien social
  • Amos Squverer, Samuel Lievain

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.