Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Post-vérité, un symptôme du lien social ? - 08/05/21

Post-truth, a symptom in the social bond?

Doi : 10.1016/j.evopsy.2021.02.004 
Mario De Vincenzo  : Psychologue clinicien, Docteur en Recherches en psychanalyse et psychopathologie
 Université de Paris, CRPMS, 2, rue Amelot, 75011 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Ce travail se propose de comprendre sur un plan subjectif et sociétal les processus psychiques impliqués dans le phénomène de l’émergence et de la prolifération de constructions narratives post-factuelles.

Méthode

La prise en compte des aspects inconscients qui contribuent à la construction des narrations et des croyances au sein des groupes humains et la mise en perspective de ces jalons théoriques avec les concepts psychanalytiques de vérité psychique, de construction et de besoin de croire nous conduira à problématiser notre compréhension de la post-vérité.

Résultat

L’étude de ce phénomène à la lumière des conceptions psychanalytiques de la construction délirante, de l’élaboration des croyances religieuses et des constructions dans l’analyse nous amènera à comprendre les régimes discursifs relevant de la post-vérité comme des productions de l’inconscient collectives pouvant mettre en forme des noyaux de vérité psychique qui ne sont pas élaborés socialement.

Discussion

Cette lecture du phénomène complotiste nous permettra alors de prendre en compte comment ces « narrations alternatives » viennent solliciter des dynamiques inconscientes chez ceux qui y adhèrent, car elles peuvent représenter une manière déformée et déplacée d’exprimer ce qui ne trouve pas un espace d’énonciation dans les discours et dans les récits partagés.

Conclusions

En tant que symptôme au sein du lien social, ce phénomène interroge les formes d’échec du travail de la culture et la crise des structures de sens partagées. Cette exploration nous rappelle la nécessité de maintenir ouverte la possibilité de penser critiquement à nos propres constructions et à nos paradigmes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

This work attempts to understand, on a subjective and societal level, the psychic processes involved in the phenomenon of the emergence and proliferation of narrative constructions concerning the post-truth.

Method

Taking into account the unconscious aspects that contribute to the construction of narratives and beliefs within human groups, and putting these theoretical milestones into perspective with the psychoanalytical concepts of psychic truth, construction, and the need to believe will lead us to problematize our conception of post-truth.

Result

The study of this phenomenon in the light of psychoanalytical conceptions of the delusional construction, the elaboration of religious beliefs, and constructions in analysis will lead us to understand the discursive regimes of post-truth as collective unconscious products that can give a form to nuclei of psychic truth that are not fully developed by the social.

Discussion

This interpretation of the conspiratorial phenomenon will allow us to take into account how these “alternative narratives” could solicit unconscious processes of the people who adhere to them, because the post-truth may represent a deformed and inappropriate way of expressing that which does not find a place of enunciation in shared discourses and narratives.

Conclusions

As a symptom in the social bond, this phenomenon questions the forms of failure of the work of culture and the crisis of the structures of shared meaning. This exploration reminds us of the necessity of thinking critically about our own constructions and paradigms.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Post-vérité, Discours, Récit, Inconscient, Processus psychique, Complot, Construction, Croyance, Culture

Keywords : Post-Truth, Discourse, Story, Unconscious, Psychic process, Conspiracy, Construction, Belief, Culture


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention : De Vincenzo M. Post-vérité, un symptôme du lien social Evol Psychiatr 2021; 86 (2) : pages (pour la version imprimée) ou URL [date de consultation] (pour la version électronique).


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 86 - N° 2

P. 329-337 - mai 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les théories du complot : l’envers du mythe totémique dans le lien social
  • Amos Squverer, Samuel Lievain
| Article suivant Article suivant
  • La force du vrai en déclin : les formes de subjectivation à l’ère de la post-vérité
  • Luiz Paulo Leitão Martins

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.