Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Effets physiologiques de l’activité physique - 09/05/21

Physiological adaptations with physical activity

Doi : 10.1016/j.monrhu.2021.01.009 
Frédéric Costes
 Service de médecine du sport et des explorations fonctionnelles, CHU Clermont Ferrand, CHU G.-Montpied, Université Clermont Auvergne, INRAE, UNH, 58, rue Montalembert, 63003 Clermont-Ferrand cedex 1, France 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Sunday 09 May 2021
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Les adaptations de l’organisme avec l’activité physique (AP) sont multiples et touchent tous les organes. Parmi celles-ci, citons les fonctions musculaire, cardiovasculaire, le métabolisme, la masse osseuse, l’état psychique, le sommeil, la douleur et l’immunité. Ces adaptations bénéfiques pour la santé permettent d’augmenter la capacité maximale aérobie (VO2max) ou la force musculaire qui sont de puissants prédicteurs de mortalité (diminution de 12 % de mortalité par augmentation de 3,5 mL/kg/min de VO2max). La nature et l’amplitude de ces effets sont dépendantes du type d’AP réalisées (exercices en endurance ou en résistance) du cadre dans lequel elles sont réalisées (loisir, domestique, professionnelle) et de la dose. Ces adaptations sont observées à tous les âges de la vie et elles sont d’autant plus importantes chez le sujet âgé où elles peuvent ralentir l’effet du vieillissement en améliorant les facteurs de risque cardiovasculaire et en luttant contre la sarcopénie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Numerous adaptations have been observed with physical activity (PA), concerning every organ. Among them, skeletal muscle and cardiovascular functions, metabolism, bone mass, mental state, sleep, pain and immunity are the more evident. These beneficial health-related adaptations are associated with an increase in maximal aerobic capacity (VO2max) or muscle strength, which are strong predictors of survival (12 % decrease of death per 3,5 mL/kg/min increase of VO2max). These effects and their magnitude are linked to the type of PA performed (leisure time, domestic, occupational tasks) and their duration/frequency. These adaptations are observed during the life span, but are particularly important among the elderly, where they can slow down the aging process by improving cardiovascular risk factors and sarcopenia.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Fonction cardiovasculaire, Muscle squelettique, Entraînement physique, Métabolisme

Keywords : Cardiovascular function, Skeletal muscle, Exercise training, Metabolism


Plan


© 2021  Société Française de Rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.