Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

How to treat neurogenic bladder and sexual dysfunction after spinal cord lesion - 15/05/21

Doi : 10.1016/j.neurol.2020.07.013 
P. Denys a, , E. Chartier-Kastler b, A. Even a, C. Joussain a
a Neurourology and andrology unit, department of physical medecine and rehabilitation, Raymond-Poincaré Hospital AP–HP; Université Paris-Saclay; UMR 1179 Inserm, Paris, France 
b Department of urology, Hôpital de la Pitié, Paris-Sorbonne Université, Paris, France 

Corresponding author at: Neurourology and andrology unit, department of physical medecine and rehabilitation, Raymond-Poincaré Hospital AP–HP, 104, boulevard Raymond-Poincaré, 92380 Garches, France.Neurourology and andrology unit, department of physical medecine and rehabilitation, Raymond-Poincaré Hospital AP–HP104, boulevard Raymond-PoincaréGarches92380France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Highlights

Neurogenic bladder and sexual dysfunction after SCI are highly prevalent.
Neurogenic bladder and sexual dysfunction remain a priority for SCI patients.
CISC associated with treatment of NDO is the gold standard.
Treatment aims to control risk factors to avoid urological complications.
Management aims to improve quality of life by treating incontinence.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Neurogenic bladder and sexual dysfunction after spinal cord lesions are highly prevalent. The treatment algorithm for neurogenic bladder is well described. Clean intermittent self-catheterisation associated with treatment of neurogenic detrusor overactivity is the gold standard. Goals of treatment are twofold: i) control risk factors to avoid upper urinary tract complications, and ii) improve quality of life by treating incontinence when feasible. Lower urinary tract dysfunction is still a major cause of complications and hospitalisation. Sexual dysfunction must be addressed and treated and is at the top of patient expectations one year after injury.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Neurogenic bladder, Urinary tract infection, Erectile dysfunction, Spinal cord injury

Abbreviations : NDO, CISC, SCI


Plan


© 2020  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 177 - N° 5

P. 589-593 - mai 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Drug safety in multiple sclerosis: From reporting to signal detection and benefit-risk management
  • L. Peyro-Saint-Paul, S. Fedrizzi, G. Defer
| Article suivant Article suivant
  • Spinal cord injury: A multisystem physiological impairment/dysfunction
  • B. Perrouin-Verbe, C. Lefevre, P. Kieny, R. Gross, B. Reiss, M. Le Fort

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.