Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Trouble anxiété généralisée chez une patiente atteinte de sclérose en plaques : prise en charge par thérapie cognitivo-comportementale et émotionnelle - 05/06/21

Generalized anxiety disorder in a patient with multiple sclerosis: Cognitive and behavioral management

Doi : 10.1016/j.amp.2018.11.010 
Feten Fekih-Romdhane a, , b , Uta Ouali a, b, Mohamed Oumaya a, c, Riadh Bouzid a, c, Rim Ridha a, b, Majda Cheour a, b
a Université de Tunis El Manar, Faculté de Médecine de Tunis, Tunisie 
b Hôpital Razi, La Manouba, Tunisie 
c Hôpital Taher Maâmouri, Nabeul, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Parmi les moyens thérapeutiques proposés pour les troubles anxieux, les thérapies cognitives et comportementales ont un effet anxiolytique prouvé. L’objectif de notre travail était d’illustrer la prise en charge cognitive et comportementale d’une patiente souffrant d’un trouble d’anxiété généralisée sévère comorbide d’une sclérose en plaques.

Méthodes

Nous présentons le cas d’une patiente âgée de 42 ans, suivie depuis 2007 à la consultation externe de l’Institut National de Neurologie pour une sclérose en plaques rémittente-récurrente sévère sous immunosuppresseurs. Le diagnostic de Trouble Anxiété Généralisé sévère a été établi chez elle. La thérapie cognitivo-comportementale de ce trouble s’est déroulée sur quinze séances. Les évaluations initiales, intermédiaires et finales comprenaient les échelles « Penn State Worry Questionnaire » et « Hamilton Anxiety Scale ».

Résultats

Après une phase d’analyse fonctionnelle et d’évaluation initiale, les différentes parties de la prise en charge étaient comme suit : psychoéducation, identification de ses sujets d’inquiétude, recherche des comportements d’évitement et de réassurance, exposition à l’inquiétude, exposition aux situations redoutées et prévention des comportements d’évitement et de réassurances, identification des émotions évitées ou vécues en situation anxieuse, et une exposition à ses émotions. Nous avons pu constater assez rapidement une amélioration clinique avec diminution de l’intensité de l’inquiétude, de la fréquence de ses sujets d’inquiétude ainsi que l’amélioration des plaintes somatiques. L’évaluation finale a montré que les objectifs formulés avec la patiente ont été atteints et qu’il y a eu une amélioration de plus de 50 % pour les différentes échelles d’évaluation.

Conclusion

Conformément aux données de la littérature, le suivi de notre patiente montre que la thérapie cognitive et comportementale constitue une option intéressante dans le traitement de l’anxiété généralisée, y compris dans la forme sévère et comorbide d’une maladie neurologique invalidante telle que la sclérose en plaques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Background

The social, personal and financial costs of anxiety disorders in multiple sclerosis patients are considerable. A properly managed anxiety disorder in these patients can reduce the morbidity associated with this debilitating disease. Among the therapeutic means proposed for anxiety disorders, cognitive and behavioral therapies have a proven anxiolytic effect. The current study aimed to describe the cognitive and behavioral management of a female patient with severe generalized anxiety disorder comorbid with multiple sclerosis.

Methods

The clinical case presented in this study concerned a 42-year-old woman followed since 2007 at the Outpatient clinic department, National Institute of Neurology of Tunis, for a severe relapsing-remitting multiple sclerosis. In March 2018 she was diagnosed with generalized anxiety disorder. The therapy took place over fifteen 45-minute weekly sessions (From February 8th to May 24th, 2018). Initial, intermediate and final evaluations included the “Penn State Worry Questionnaire” and the “Hamilton Anxiety Scale”.

Results

During the course of the therapy, we observed a clinical improvement in the patient's symptoms such a decreased of anxiety intensity and frequency of worries and an improvement in somatic complaints. The final evaluation showed that the objectives formulated with the patient were achieved and that there was an important improvement of the different scales of evaluation.

Conclusion

According to the available data, the follow-up of our patient showed that cognitive and behavioral therapy is an interesting option in the treatment of generalized anxiety disorder, including its severe and comorbid form with a disabling neurological disease such as multiple sclerosis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Thérapie cognitive, Thérapie comportementale, Psychothérapie, Anxiété, Sclérose en plaques

Keywords : Cognitive therapy, Behavioral therapy, Psychotherapy, Anxiety, Multiple sclerosis


Plan


© 2019  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 179 - N° 6

P. 498-507 - juin 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traduction et étude de validation de la version française de l’échelle « Specific Loss of Interest and Pleasure Scale, SLIPS » (Échelle de Perte Spécifique de l’Intérêt et du Plaisir, EPSIP)
  • François-Xavier Dekeuleneer, Olivier Hennebert, Anaïs Mungo, Marianne Rotsaert, Olivier Le Bon, Gwenolé Loas
| Article suivant Article suivant
  • Les Consignes Médicales en Psychiatrie, définition législative et état des lieux bibliographiques
  • Hélène de Brouwer, Sylvain Dupouy, Juliette Salles

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.