Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Version française de l’échelle d’alliance thérapeutique entre le supervisé et le superviseur (BSWAI-fr) : une étude pilote - 05/06/21

French version of the therapeutic alliance scale between the supervisee and the supervisor (BSWAI-fr) : A pilot study

Doi : 10.1016/j.amp.2021.02.003 
Sabrina Julien Sweerts a, , Lucia Romo b, d, Abdel Boudoukha c, Damien Fouques d
a C2S EA 6291, Université de Reims Champagne Ardenne, Reims, France 
b INSERM U-1266 IPNP, Unité de thérapies à médiation artistique et numérique, CMME, Hôpital Sainte-Anne, GHU Paris Psychiatrie et Neurosciences, Paris, France 
c UNE - University of Nantes, Faculty of Psychology, Chemin de la censive-du-tertre, BP 81227, Nantes cedex 3, France 
d Laboratoire de psychologie clinique, EA 4430 Clipsyd, Université Paris Nanterre, 200, avenue de la République, 92001 Nanterre Cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La supervision dans le champ des thérapies comportementales et cognitives a longtemps été négligée en France. Pourtant, le peu de recherches sur ce sujet mettent en évidence l’effet positif de la supervision chez le psychothérapeute (amélioration de ses compétences, diminution de la fatigue de compassion), et chez le patient (amélioration de son bien-être). Elle semblerait augmenter l’efficacité de la thérapie. L’alliance de travail en supervision pourrait être un ingrédient majeur de ces effets positifs. Aussi, avons-nous adapté et validé en version française un outil à 6 items, le questionnaire d’alliance de travail en supervision (QATS), pour augmenter les recherches sur ce sujet et permettre une évaluation rapide et systématique de l’alliance en supervision. Après avoir procédé à une rétro-traduction, nous avons effectué une analyse factorielle exploratoire et une analyse factorielle confirmatoire. Ces analyses valident la conception bifactorielle du modèle avec la « relation » et le « focus patient ». Ce modèle explique près de 73 % de la variance totale. Les indices d’ajustement SMRM, TLI et CLI sont très bons. L’analyse de la consistance interne de chaque sous-échelle est excellente. Une des principales limites de cette validation en langue française est la population composée uniquement de thérapeutes d’orientation comportementale et cognitive. En revanche, elle ouvre des perspectives de recherche dans ce champ peu étudié qu’est la supervision, malgré les risques psychosociaux évidents présents chez les psychothérapeutes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Supervision in the field of behavioral and cognitive therapies has long been neglected in France. However, the little research on this subject highlights the positive effect of supervision on the psychotherapist (improvement of his skills, reduction of compassion fatigue) and on the patient (improvement of his well-being). It would seem to increase the effectiveness of therapy. The combination of supervisory work could be a major ingredient in these positive effects. Therefore, we have adapted and validated in French a 6-item tool, the Supervisory Working Alliance Questionnaire (SWAQ), to increase research on this subject and allow for a rapid and systematic evaluation of the supervisory alliance. After conducting a back-translation, we conducted an exploratory factor analysis and a confirmatory factor analysis. These analyses validate the bifactorial design of the model with “relationship” and “patient focus”. This model explains nearly 73 % of the total variance. The SMRM, TLI and CLI fit indices are very good. The analysis of the internal consistency of each subscale is excellent. One of the main limitations of this French-language validation is the population composed solely of behavioral and cognitive therapists. On the other hand, it opens up research perspectives in the little-studied field of supervision despite the obvious psychosocial risks present in psychotherapists.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Alliance de travail, Prévention, Psychothérapeute, Supervision

Keywords : Prevention, Psychotherapist, Supervision, Working alliance


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 179 - N° 6

P. 519-523 - juin 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La prescription des psychotropes en médecine générale
  • Toufik Tabril, Zakaria Hammani, Asmae Chekira, Ferdaousse Qassimi, Amine Bout, Chadiya Aarab, Ismail Rammouz, Rachid Aalouane
| Article suivant Article suivant
  • Edgar Degas, le peintre contemporain du rapport homme–femme
  • Joëlle Skriabine

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.