Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Haze prevention following photorefractive keratectomy in brown eyes - 10/06/21

Prévention du haze après une kératectomie photoréfractive dans les yeux bruns

Doi : 10.1016/j.jfo.2020.11.011 
A.M. Alfawaz
 Ophthalmology department, College of medicine, King Saud University, Riyadh, Saudi Arabia 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Objectives

To study corneal haze following myopic photorefractive keratectomy (PRK) in a high-risk population and to assess methods for minimizing the risk.

Methods

The medical records of 150 patients who underwent PRK were reviewed. A total of 300 eyes were included. All patients underwent myopic PRK using the Allegretto Wave Concerto 500Hz (Wavelight AG, Erlangen, Germany)excimer laser platform with intraoperative mitomycin-C (MMC) application. Demographic data including age, gender and ethnicity in addition to preoperative and postoperative subjective manifest refraction, spherical equivalent, best-corrected distance visual acuity, uncorrected distance visual acuity (UDVA), postoperative corneal haze grade and other possible postoperative complications were retrieved. Hanna grading (0–4+) was used to evaluate corneal haze.

Results

The patients were comprised of 74 men (49.3%) and 76 women (50.7%). The mean age at the time of surgery was 26.5±6.0 (range, 17–46) years. All patients were Saudis with brown irides. UDVA improved to 20/25 in 93.8% at 3 months. The mean and standard deviation of preoperative spherical equivalent was −3.02±1.63 (range, −7.63 – −0.13). At 3 months, postoperative spherical equivalent improved to 0.05±0.50 (−1.00 – +1.00). At 6 months, 13.6% exhibited corneal haze of grade 1, and none exhibited grades 2 or 3.

Conclusions

The results of this study confirmed that patients with brown irides can achieve favorable outcomes after PRK. MMC, postoperative topical steroids and ultraviolet protection evidently play a major role in preventing corneal haze in high-risk populations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Étudier le haze cornéen après photokératectomie réfractive myopique (PKR) dans une population à haut risque et évaluer des méthodes pour minimiser le risque.

Méthodes

Les dossiers médicaux de 150 patients ayant subi une PKR ont été examinés. Un total de 300 yeux a été inclus. Tous les patients ont été opérés de PKR myopique à l’aide de la plate-forme laser Allegretto Wave Concerto 500Hz (Wavelight AG, Erlangen, Allemagne) avec mitomycine C peropératoire (MMC). Les données démographiques comprenant l’âge, le sexe et l’origine ethnique en plus de la réfraction subjective préopératoire et postopératoire, l’équivalent sphérique, la meilleure acuité visuelle corrigée de loin, la meilleure acuité visuelle non corrigée de loin (UDVA), le degré de haze cornéen postopératoire et d’autres complications postopératoires possibles ont été colligés. La classification Hanna (0–4+) a été utilisée pour évaluer le haze cornéen.

Principaux résultats

Les patients comprenaient 74 hommes (49,3 %) et 76 femmes (50,7 %). L’âge moyen au moment de la chirurgie était de 26,5±6,0 ans (17 à 46 ans). Tous les patients étaient des Saoudiens aux iris bruns. Une UDVA améliorée à 20/25 ou plus était retrouvée dans 93,8 % des cas à 3 mois. La moyenne (+écart type) de l’équivalent sphérique préopératoire était de −3,02±1,63 D (extrêmes, − 7,63 à −0,13). À 3 mois, l’équivalent sphérique postopératoire était à +0,05±0,50 D (− 1,00 à +1,00). À 6 mois, 13,6 % des yeux présentaient un haze de grade 1 et aucun n’avait de grades 2 ou 3.

Conclusions

Les résultats de cette étude ont confirmé que les patients avec des iris bruns peuvent obtenir des résultats favorables après PKR. La MMC, les stéroïdes topiques postopératoires et la protection contre les ultraviolets jouent un rôle majeur dans la prévention du haze cornéen dans les populations à haut risque.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Corneal haze, Photorefractive keratectomy, Mitomycin-C, Refractive surgery, Myopia

Mots clés : Voile cornéen, Photokératectomie réfractive, Mitomycine C, Chirurgie réfractive, Myopie


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6

P. 835-841 - juin 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Efficacité et tolérance du cross-linking cornéen épithélium-off accéléré dans le traitement du kératocône évolutif de l’enfant
  • A.-S. Marty, T. Jurkiewicz, C. Febvay, R. Mouchel, C. Burillon
| Article suivant Article suivant
  • Apport des techniques de relaxation respiratoire au cours des injections intravitréennes : étude pilote
  • A. Ouadfel, M. El Sanharawi, R. Tahiri Joutei Hassani

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.