Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Une localisation exceptionnelle de démodécidose en post infection COVID-19 - 11/06/21

Doi : 10.1016/j.revmed.2021.03.069 
I. Lahouel 1, R. Saïd El Mabrouk 1, , R. Hadhri 2, S. Daada 3, M. Youssef 1, H. Belhadjali 1, J. Zili 1
1 Dermatologie, CHU Fattouma Bourguiba, Monastir, Tunisie 
2 Anatomopathologie, CHU Fattouma Bourguiba, Monastir, Tunisie 
3 Médecine interne, CHU Fattouma Bourguiba, Monastir, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Depuis son apparition, la maladie COVID-19 a entraîné une recrudescence imprévisible des manifestations dermatologiques. Nous rapportons une première observation de démodécidose localisée au niveau du cuir chevelu apparue en post infection par le coronavirus SARS-COV-2.

Observation

Un patient âgé de 45 ans, sans antécédents médicaux particuliers, s’est présenté à la consultation de dermatologie pour une lésion du cuir chevelu apparue 10jours après une infection par le coronavirus SARS-COV-2 confirmée par réaction de polymérisation en chaîne (PCR). À l’examen, le patient présentait une plaque érythémateuse papuleuse localisée au niveau de la région occipitale du scalp avec une légère raréfaction des cheveux. L’examen histopathologique montrait un épiderme surmonté d’une hyperkératose orthokératosique avec une hyperpigmentation de sa basale et la plupart des follicules pileux renfermaient des demodex. Il s’y associait au niveau du derme un infiltrat inflammatoire de siège péri-pilaire et périvasculaire fait essentiellement de lymphocytes. En se basant sur les signes cliniques et l’histopathologie, le diagnostic de démodécidose du cuir chevelu a été retenu. Le patient a été traité par métronidazole topique avec une nette amélioration de sa lésion.

Discussion

Nous rapportons une localisation exceptionnelle de démodécidose chez un sujet immunocompétent apparue en post COVID-19, maladie ayant entrainé plusieurs manifestations dermatologiques telles que des éruptions érythémato-papuleuses, morbilliformes ou pseudo-urticariennes. Aussi, plusieurs cas d’engelures, de manifestations vasculaires, livédoïdes et des vascularites purpuriques ont été rapportés. Ces manifestations dermatologiques sont expliquées par la réaction immune induite et par une microvascularopathie. D’autres dermatoses à type de dermites séborrhéiques, pelade et effluvium télogène causées par le stress dans le contexte de la maladie COVID-19 ont été rapportées. À notre connaissance, une démodécidose du cuir chevelu en post infection par le coronavirus n’a pas été décrite auparavant. La démodécidose est une ectoparasitose secondaire à une forte infestation du follicule pileux par le demodex, un parasite commensal de l’unité pilosébacée, se manifestant typiquement par une dermatose faciale. L’immunodéficience semble créer un environnement favorable pour le développement du parasite. Une démodécidose du cuir chevelu est rare et n’a été décrite que chez des sujets immunodéprimés ou sous des traitements immunosuppresseurs. Dans notre cas, les perturbations de la réponse immunitaire de l’hôte inhérentes au SARS-COV-2 peuvent expliquer cette localisation atypique de démodécidose.

Conclusion

Cette observation souligne l’importance de reconnaître les manifestations cutanées liées à la maladie COVID-19 étant donné leur variabilité. Des études cliniques sont essentielles pour préciser les mécanismes physiopathologiques de ces manifestations et éventuellement prédire l’évolution de la maladie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2021  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 42 - N° S1

P. A122-A123 - juin 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Kyste de l’ouraque révélé par un botriomycome à l’âge adulte
  • R. Saïd El Mabrouk, I. Lahouel, H. Belhadjali, S. Daada, M. Youssef, J. Zili
| Article suivant Article suivant
  • Pustulose exanthématique aiguë localisée après une piqûre de moustique chez une patiente traitée pour un cancer du sein
  • R. Saïd El Mabrouk, M. Mohamed, M. Kechida, I. Lahouel, Y. Soua, H. Belhadjali, J. Zili

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.