Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Red meat allergy in patients with IgE antibodies specific for galactose-alpha-1.3-galactose; A case series from Turkey - 13/06/21

Allergie à la viande rouge chez les patients porteurs d’anticorps IgE spécifiques du galactose-alpha-1,3-galactose ; Une série de cas de Turquie

Doi : 10.1016/j.reval.2021.04.010 
K. Terzioglu a , S.I. Gözükara b , A. Kant c,
a Department of Chest Diseases, Section of Immunology and Allergy Diseases, Health Sciences University İstanbul Kartal Dr. Lütfi Kırdar City Hospital, Istanbul, Turkey 
b Department of Biochemistry, Sakarya University Faculty of Medicine Training and Research Hospital, Sakarya, Turkey 
c Chest Diseases Department, Trabzon Vakfıkebir State Hospital, Trabzon, Turkey 

Corresponding author.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Sunday 13 June 2021

Abstract

Study aim

Galactose-α-1,3-galactose (alpha-Gal) syndrome is a delayed-type hypersensitivity reaction that occurs after consumption of mammalian meat and mammalian products. Our aim was to analyze patients in our population with alpha-Gal syndrome and to present their results.

Materials and methods

Our study included 18 patients exhibiting allergic symptoms after consumption of mammalian meat and mammalian products between 2018 and 2019. Retrospective examination of these patients’ files enabled us to examine the duration of onset of their allergic symptoms, the extent of their allergies, and their familial history, blood type, and comorbidities, as well as the existence of atopy, their place of residence and their skin test results.

Results

While 14 out of 18 patients included in the study have ongoing meat allergy, 4 of them recovered from their allergy. All patients were living in the countryside and had a history of contact with ticks during the hazelnut harvest. The median age was 37.44±11.55 years. Time to onset of symptoms after consumption of red meat was 2.68±2.58hours. Skin prick tests with cetuximab were positive for 8 of 9 patients agreeing to advanced research, while the patient with a negative test result was in the group that recovered from meat allergy. We nevertheless detected that serum galactose-alpha-1,3-galactose-specific IgE values were positive for all 9 patients.

Conclusion

The most striking point in our study was that most of our patients were female and that all patients reported a history of contact with ticks at hazelnut harvest.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

But de l’étude

Le syndrome du galactose-α-1,3-galactose (alpha-Gal) est une réaction d’hypersensibilité de type retardée qui se produit après la consommation de viande de mammifère et de produits de mammifères. Nous visions à analyser les patients atteints du syndrome alpha-Gal dans notre population et à présenter leurs résultats.

Méthodes

Dans l’étude 2018–2019, 18 patients ont été inclus dans l’étude, dont les symptômes allergiques ont été révélés lors de la consommation de viande de mammifère et de produits provenant de mammifères. Par examen rétrospectif, la durée d’apparition des symptômes allergiques, l’étendue des allergies, les antécédents familiaux, le groupe sanguin, les comorbidités, l’atopie, autres, leur lieu de résidence et les résultats des tests cutanés ont été examinés.

Résultats

Alors que 14 des 18 patients inclus dans l’étude ont une allergie à la viande en cours, 4 d’entre eux se sont rétablis d’une allergie à la viande. Tous nos patients étaient des personnes vivant à la campagne et ayant des antécédents de contact avec des tiques lors de la récolte de noisettes et l’âge médian est de 37,44±11,55 ans. Le temps d’apparition des symptômes après la consommation de viande rouge est calculé à 2,68±2,58heures. Les résultats du test intradermique du cétuximab de 8 patients sur 9 ayant accepté une recherche avancée étaient positifs, tandis que le patient dont le résultat du test était négatif faisait partie du groupe qui s’est rétabli d’une allergie à la viande. Cependant, malgré cela, nous avons détecté que toutes les valeurs sériques d’IgE spécifiques au galactose-alpha-1,3-galactose des 9 patients étaient positifs.

Conclusion

Le point le plus frappant de notre étude était que la majorité de nos patients étaient des femmes et que tous les patients rapportaient des antécédents de contact avec des tiques lors de la récolte des noisettes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Red meat allergy, Alpha-Gal syndrome, Cetuximab, Urticaria, Allergy

Mots clés : Allergie à la viande rouge, Syndrome alpha-Gal, Cetuximab, Urticaire, Allergie


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.