Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Tumeur Triton maligne : à propos d’un cas - 13/06/21

Malignant Triton tumour: A case report

Doi : 10.1016/j.annpat.2021.02.002 
Anaïs Brunet a, , Oana Hermeziu b, Alain Luciani c, Nicolas Ortonne a
a Département de pathologie et université Paris Est Créteil (UPEC), AP–HP, Hôpital Henri-Mondor, 51, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 94010 Créteil, France 
b Service de chirurgie plastique et reconstructrice, AP–HP, hôpital Henri-Mondor, 51, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 94010 Créteil, France 
c Service de radiologie et université Paris Est Créteil (UPEC), AP–HP, hôpital Henri-Mondor, 51, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 94010 Créteil, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La tumeur triton maligne (TTM) est un sous-type de tumeur maligne des gaines nerveuses périphériques (TMGN) avec contingent hétérologue rhabdomyosarcomateux exclusif, rare et de mauvais pronostic. Cette entité illustre la grande hétérogénéité des TMGN, dont le diagnostic est difficile en l’absence de marqueur spécifique, surtout dans les formes sporadiques. Si ces tumeurs se développent préférentiellement chez les patients atteints de neurofibromatose de type 1 (NF1), des cas sporadiques peuvent survenir. Nous présentons ici un cas de TTM du bras gauche, survenue chez un patient de 74 ans, sans contexte clinique de NF1. De croissance rapide, elle mesurait 9,2cm de grand axe au moment de l’exérèse chirurgicale. L’histologie montrait un sarcome à cellules fusiformes avec plages de cellules rhabdoïdes exprimant la myogénine. En l’absence d’expression de marqueurs de la crête neurale, le diagnostic de TMGN s’appuyait, d’une part, sur une perte significative d’expression de la forme tri-méthylée de la lysine 27 de l’histone 3, une marque épigénétique classique bien que non spécifique de ce groupe de sarcome, et sur l’identification du contingent hétérologue rhabdomyosarcomateux, décrite dans le contexte de la TTM.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Malignant Triton tumour (MTT) is a subtype of malignant peripheral nerve sheaths tumour (MPNST) with exclusive heterologous rhabdomyosarcomatous contingent. MTT is rare and of poor prognosis. This entity illustrates the great heterogeneity of MPNST, the diagnosis of which is difficult in the absence of a specific marker, especially in sporadic forms. Although MTT preferentially develop in patients with type 1 neurofibromatosis, sporadic cases may occur. We herein present a case of MTT of the left arm, occurring in a 74-year-old patient, without clinical context of NF1. The fast-growing tumour reached 9.2cm of greater dimension at the time of surgical excision. Histology showed a spindle cell sarcoma with rhabdoid cell areas expressing myogenin. In the absence of neural crest markers expression, the diagnosis of MPNST was based on a significant loss of expression of the histone 3 tri-methylated lysine 27, a classical although not specific epigenetic mark for this sarcoma group, and on the identification of the heterologous rhabdomyosarcomatous contingent, previously described in the context of MTT.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Sarcome, Tumeur maligne des gaines nerveuses, Tumeur maligne triton, Neurofibromatose de type 1

Keywords : Sarcoma, Malignant peripheral nerve sheath tumour, Malignant triton tumour, Neurofibromatosis type 1


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 3

P. 317-322 - juin 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude de l’item d’interférence dans un dossier de validation de méthode : cas de la coloration HPS après fixation en formol-zinc et comparaison à la fixation en formol tamponné à 4 %
  • Arnault Tauziède-Espariat, Dominique Côme, Joëlle Massé, Myriam Zaomi, Aurélien Collard, Joëlle Lacombe, Michelle Oliveiro, Leïla Mehdi, Noémie Pucelle, Priscille Gigant, Charlotte Berthaud, Valérie Thuries, Alexandre Roux, Dominique Cazals-Hatem, Albane Gareton, Mélanie Pagès, Fabrice Chrétien, Pascale Varlet, Emmanuèle Lechapt-Zalcman
| Article suivant Article suivant
  • Un cas rare d’adénocarcinome papillaire nasopharyngé thyroid-like de bas grade
  • Cindy Colombé, Hugo Gil, Christian Adrien Righini

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.