Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Dacryo-cysto-rhinostomie endoscopique - 22/06/21

[46-185]  - Doi : 10.1016/S2211-0402(21)76812-7 
V. Favier , L. Crampette
 Département d'ORL et de chirurgie maxillo-faciale, Pôle neurosciences, Hôpital Gui-de-Chauliac, CHU de Montpellier, 80, avenue Augustin-Fliche, 34295 Montpellier, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Wednesday 23 June 2021

Résumé

La dacryo-cysto-rhinostomie (DCR) est une technique chirurgicale permettant de court-circuiter un obstacle des voies de drainage lacrymal en abouchant le sac lacrymal dans les fosses nasales. L'avènement de la chirurgie endonasale a permis un essor de la DCR sous guidage endoscopique. Les obstacles lacrymaux sont souvent révélés par un larmoiement chronique unilatéral. Néanmoins, le bilan préopératoire doit s'attacher à éliminer les nombreux diagnostics différentiels des larmoiements. Cet examen comprend un bilan ophtalmologique complet avec examen de l'œil, du film lacrymal et des voies lacrymales ; un bilan otorhinolaryngologique essentiellement endoscopique ; et un dacryoscanner qui va permettre de mettre en évidence l'obstacle et d'étudier l'anatomie des voies lacrymales. La DCR endoscopique est le plus souvent réalisée sous anesthésie générale en ambulatoire. Les repères endoscopiques à visualiser sont, d'avant en arrière, la bosse lacrymale, le processus unciforme et la bulle ethmoïdale. L'incision muqueuse est réalisée en avant de la bosse lacrymale et poursuivie d'avant en arrière par un décollement muqueux permettant l'exposition de la voie lacrymale osseuse. La résection osseuse est réalisée idéalement à l'aide d'une fraise diamantée irriguée. Le sac lacrymal est alors repéré en endoscopie, en s'aidant d'une pression au doigt sur le canthus interne. Une sonde de Bowman est introduite dans le sac lacrymal à travers un canalicule. L'incision endonasale du sac lacrymal est réalisée en croix au niveau indiqué par le contact distal de la sonde de Bowman. Une sonde bicanaliculaire est généralement mise en place pour une durée de 2 à 3 mois. Les suites sont simples dans l'immense majorité des cas. Les complications peuvent être une épistaxis per- ou postopératoire, et une brèche orbitaire reconnaissable par une issue de graisse, qui peut rester asymptomatique, entraîner une ecchymose ou un emphysème palpébral sans gravité ; exceptionnellement un hématome orbitaire justifiant une reprise.


Mots-clés : Dacryo-cysto-rhinostomie endoscopique, Voies lacrymales, Dacryocystite, Chirurgie endonasale


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article suivant Article suivant
  • Voies sus-pétreuses
  • F. Gabanou, N.-X. Bonne, C. Vincent

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.