Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Antibiotiques et rein - 25/06/21

[60-667-J-10]  - Doi : 10.1016/S1877-7848(21)45590-5 
H. Izzedine
 Service de néphrologie, Hôpital des Peupliers, 8, place de l'Abbé-Hénocque, 75013 Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

De très nombreux antibiotiques sont éliminés par voie rénale et il ne faut pas méconnaître une insuffisance rénale avant de débuter certains antibiotiques. Le risque d'insuffisance rénale est possible dans de nombreuses situations pathologiques (patients âgés, hypertendus, insuffisants cardiaques, diabétiques, cirrhotiques, etc.). La seule mesure de la créatinine plasmatique reflète mal le niveau réel de la fonction rénale. Il faut préférer l'estimation du débit de filtration glomérulaire (DFG) par la formule modification of the diet in renal disease (MDRD) ou par la formule chronic kidney disease epidemiology (CKD Epi). L'adaptation de la posologie des antibiotiques au niveau de la fonction rénale permet d'éviter des accidents de néphrotoxicité, mais aussi des effets indésirables extrarénaux. La néphrotoxicité médicamenteuse reste l'une des causes les plus courantes d'insuffisance rénale aiguë chez les patients hospitalisés. Dans ce cadre, les antibiotiques (classe largement dominée par les aminoglycosides) et autres antimicrobiens représentent l'une des premières causes d'insuffisance rénale aiguë iatrogène nécessitant parfois un traitement par épuration extrarénale. La prescription d'un antibiotique, quel qu'il soit, chez un patient dialysé, transplanté ou ayant un DFG inférieur à 30 ml/min/1,73 m2 doit être effectuée en accord avec le spécialiste.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Antibiotiques, Insuffisance rénale, Tubulopathie, Néphrotoxicité, Néphropathies médicamenteuses


Plan


 Pour citation, ne pas utiliser la référence ci-dessus de cet article, mais la référence de la version originale publiée dans EMC - Traité de Médecine Akos 2021;24(2):1-7 [5-0180].


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Nouveaux hypolipémiants
  • M. Farnier
| Article suivant Article suivant
  • Aérosolthérapie
  • G. Reychler, L. Vecellio, J.C. Dubus, pour le GAT

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.