Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Prise en charge des tumeurs du pénis et de Buschke-Löwenstein - 14/07/21

[18-375-A-10]  - Doi : 10.1016/S1762-0953(21)63979-1 
P. Chiron a, , T. Long-Depaquit b, T. Murez c, P.-H. Savoie b
a Service d'urologie, Hôpital d'instruction des Armées-Bégin, 69, avenue de Paris, 94160 Saint-Mandé, France 
b Service d'urologie, Hôpital d'instruction Saint-Anne, 2, boulevard Sainte-Anne, 83000 Toulon, France 
c Service d'urologie et de transplantation rénale, CHU Lapeyronie, 371, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34295 Montpellier cedex 5, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 19
Iconographies 13
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les tumeurs du pénis sont les tumeurs urogénitales les plus rares, et concernent majoritairement les hommes entre la cinquième et la septième décennie. Fréquemment liées à une infection par le papillomavirus humain et/ou à une inflammation chronique, leur histologie est dominée par le carcinome épidermoïde, les tumeurs non épithéliales restant exceptionnelles. Les tumeurs se développent principalement au niveau du gland et du prépuce, et leur diagnostic repose sur la biopsie. L'imagerie est essentiellement requise en cas de doute sur une extension locale vers les corps caverneux, et pour rechercher une atteinte ganglionnaire inguinale : elle repose alors surtout sur l'imagerie par résonance magnétique. En cas d'adénopathie inguinale palpable, le bilan d'extension peut se faire par tomodensitométrie abdominopelvienne et tomographie par émission de positon au 18-fluorodésoxyglucose. En cas de tumeur pénienne sans adénopathie palpée, la recherche du ganglion sentinelle est recommandée. La stadification clinique, histologique et morphologique revêt une importance capitale, permettant de choisir la modalité de traitement la mieux adaptée : le pronostic des tumeurs localisées est bon ; le pronostic vital est lié à l'envahissement ganglionnaire. Un suivi à long terme reste nécessaire, associé à la prise en charge des conséquences sexuelles et urinaires des traitements.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Tumeur du pénis, Ulcération de verge, Maladie de Bowen, Lichen scléreux, HPV, Brachythérapie, Curage ganglionnaire


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Pathologie tumorale de la verge
  • L. Rocher, J. Arfi Rouche, A. Perrot, B. Bresson, P. Sèbe
| Article suivant Article suivant
  • Traitement médical et chirurgical du priapisme spontané et iatrogène
  • F. Aoun, T. Roumeguère

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.