Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les cancers à petites cellules (CPC) - Quel traitement de deuxième ligne ? - 18/04/08

Doi : RMR-11-2006-23-5-C3-0761-8425-101019-20064151 

B. Lebeau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction Malgré leur chimiosensibilité initiale, 90 % des cancers bronchiques à petites cellules( CPC) nécessitent un traitement de deuxième ligne, du fait d’une non-réponse à la première ligne, d’une progression après réponse partielle (RP) ou d’une récidive après réponse complète (RC).

Etat des connaissances Le pronostic est alors constamment fatal. Cependant, sauf état général massivement altéré, une chimiothérapie de deuxième ligne est indiquée, puisqu’elle fournit des taux de réponse atteignant 70 % des cas en récidive après RC, par reprise du protocole prescrit en première ligne lorsque la période sans récidive et sans traitement est supérieure à trois mois. Ces taux sont encore de 20 à 30 % en cas de résistance au traitement initial, avec utilisation de drogues distinctes de celles utilisées en première ligne. Topotécan, irinotécan, gemcitabine et lomustine sont surtout utilisés. La radiothérapie, thoracique ou céphalique, conserve des indications palliatives.

Perspectives Une recherche est en cours pour améliorer la qualité de vie, notamment par utilisation d’un traitement oral. Un essai randomisé teste actuellement l’association lomustine-cyclophosphamide-étoposide, possible source de survies confortables et prolongées.

Conclusion La poursuite d’essais collaboratifs reste hautement souhaitable pour répondre à cette question non encore résolue.

Abstract

Small cell lung cancer (CPC)

Second line treatment

Introduction Despite their initial chemosensitivity 90% of small cell lung cancers (SCLC) need second line treatment on account of failure to respond to initial treatment, progression after a partial response (PR) or relapse after a complete response (CR).

Background The outlook is universally fatal but, with the exception of patients with very poor performance status, second line treatment is indicated because it gives a 70% response rate in patients relapsing after a CR, using the same treatment if the period before relapse is greater than 3 months. The response rate is 20-30% in cases resistant to first line treatment using different drugs such as topotecan, irinotecan, gemcitabine, and lomustine. Thoracic or cranial irradiation is reserved for palliative indications.

Viewpoint There is current research aimed at improving quality of life, particularly by using oral treatment. A randomised trial is in progress using a combination of lomustine, cyclophosphamide and etoposide that may lead to comfortable and prolonged survival.

Conclusion Further collaborative trials are needed to answer this unresolved question.


Mots clés : Cancer bronchique , Cancer bronchique à petites cellules , Chimiothérapie , Rechute

Keywords: Lung cancer , Small cell lung cancer , Chemotherapy , Relapse


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 23 - N° 5-C3

P. 205-208 - novembre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les cancers à petites cellules (CPC) - Prise en charge thérapeutique
  • J.-L. Pujol, X. Quantin, W. Jacot, A. Serre, V. Fayolle

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.