Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Epidemiological analysis of burn injuries in children during the first COVID-19 lockdown, and a comparison with the previous five years - 22/07/21

Analyse épidémiologique des brûlures chez les enfants pendant le premier confinement COVID-19 et comparaison avec les cinq années précédentes

Doi : 10.1016/j.anplas.2021.06.001 
O. Charvillat, M.-C. Plancq, E. Haraux, R. Gouron, C. Klein
 Department of Pediatric Orthopedics, Jules Verne University of Picardie and Amiens Picardie University Medical Center, Amiens, France 

Corresponding author at: Service d’Orthopédie Pédiatrique, CHU Amiens-Picardie, 1, rue du Professeur Cabrol, Amiens cedex 1 80054, France.Service d’Orthopédie Pédiatrique, CHU Amiens-Picardie1, rue du Professeur CabrolAmiens cedex 180054France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Child burns rank among the most frequent domestic accidents in France. COVID-19 lockdown between March 16th and May 11th of 2020 increased time spent at home by children.

Material

This retrospective, observational study described the epidemiological impact of COVID-19 lockdown on child burns in a pediatric surgery department compared with previous five years. Child burns in the previous five years constituted the “before COVID-19 group” as the reference group. Child burns during the first lockdown formed the “COVID-19 group”. Demographics characteristics, the delay before first attendance at the surgery department, burns characteristics, the place of the incident, need of skin graft, and child reactions to trauma or isolation were recorded for these two groups.

Results

A total of thirty-seven children were included, 16 of them in the COVID-19 group. In the COVID-19 group, burned children were mainly boys, with a median age of 18 months. The median time before first attendance was four days. Main burns characteristics were to be deep partial thickness burns, involved lower limbs, caused by scalding. All burns occurred at home. Half parents reported child reactions to trauma or isolation among their children before burn injury.

Conclusion

The incidence of child burn injuries in the COVID-19 group was higher compared to the before COVID-19 group, but no increased delay to attendance recorded. Time spent at home and psychosocial impact of lockdown might partially explain this high incidence rate of child burns.

Level of evidence

IV.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

Les brûlures figurent parmi les accidents domestiques d’enfant les plus fréquents en France. Le premier confinement lié au COVID-19 entre le 16 mars et le 11 mai 2020 a considérablement augmenté le temps passé à la maison.

Matériel

Cette étude rétrospective et observationnelle décrit l’impact épidémiologique du premier confinement lié au COVID-19 sur l’incidence des brûlures d’enfant dans un service de chirurgie pédiatrique par rapport aux cinq années précédentes. Les brûlures d’enfant lors des cinq années précédentes constituent un groupe de référence nommé “avant COVID-19”. Les brûlures d’enfant survenues lors du premier confinement forment le groupe “COVID-19”. Pour ces deux groupes, les caractéristiques démographiques, le délai avant la première consultation dans le service de chirurgie, les caractéristiques des brûlures, le lieu de l’incident, la nécessité d’une greffe de peau et les réactions des enfants au traumatisme ou à l’isolement ont été enregistrés.

Résultats

Trente-sept enfants ont été inclus au total, dont 16 dans le groupe COVID-19. Dans le groupe COVID-19, les enfants brûlés étaient principalement des garçons, avec un âge médian de 18 mois. Le délai médian avant la première consultation était de quatre jours. Les principales caractéristiques des brûlures étaient les suivantes: brûlures du second degré profondes, impliquant les membres inférieurs, causées par ébouillantement. Toutes les brûlures sont survenues au domicile. La moitié des parents ont signalé des réactions au traumatisme ou à l’isolement chez leurs enfants avant la brûlure.

Conclusion

L’incidence des brûlures dans le groupe COVID-19 était plus élevée que dans le groupe avant COVID-19, mais aucune augmentation du délai de consultation n’a été enregistrée. Le temps passé à la maison et l’impact psychosocial du confinement pourraient expliquer en partie ce taux d’incidence élevé de brûlures chez les enfants.

Niveau de preuve

IV.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Burn, Children, COVID-19, Lockdown

Mots clés : Brûlures, Enfants, COVID-19, Confinement


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 66 - N° 4

P. 285-290 - août 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Biocell-Initial patents versus user instructions guide: A discrepancy at the core of a crisis
  • M. Retchkiman, A. El-Khatib, M. Nazhat Al Yafi, M.A. Danino, FRCSC
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge des séquelles de brûlure palmaire chez l’enfant, à propos de 49 cas
  • C. Barani, S. Brosset, H. Person, M. Guillot, F. Braye, D. Voulliaume

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.