Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Abdominoplasties : faut-il encore les drainer en 2021 ? - 22/07/21

Abdominoplasties: Do we still need to drain in 2021?

Doi : 10.1016/j.anplas.2021.04.002 
M. Vernier-Mosca a, , I. Pluvy b, T. Bayti a, A. Louvrier c, J.B. Andreoletti a
a Service de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, Hôpital Nord Franche-Comté, 100, route de Moval, 90400 Trévenans 
b Service de chirurgie orthopédique, traumatologique, plastique, reconstructrice et assistance main, CHRU Jean-Minjoz, 3, boulevard Fleming, 25030 Besançon cedex, France 
c Service de chirurgie maxillo-faciale, CHRU Jean-Minjoz, 3, boulevard Fleming, 25030 Besançon cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

L’objectif de cette étude était d’évaluer l’intérêt du drainage en comparant la survenue de complications dans deux séries de patients ayant bénéficié d’une abdominoplastie associée ou non à un drainage aspiratif.

Patients et méthodes

Du 1er janvier 2017 au 31 décembre 2019, 215 patients ont bénéficié d’une abdominoplastie dans notre centre. Nous avons réalisé une étude rétrospective, unicentrique, comparant deux groupes de patients en fonction de la mise en place ou non d’un drainage aspiratif lors de l’intervention (groupe « drainage » (D), 162 patients et groupe « absence de drainage » (AD), 53 patients). Les complications précoces et à distance ont été répertoriées et analysées.

Résultats

Il n’y avait pas de différence significative entre les deux groupes concernant la survenue de sérome (groupe D, 8 % versus groupe AD, 11,3 %). La quantité moyenne de liquide ponctionné était plus importante pour le groupe D (386,5ml±350,4ml versus 165,8ml±224,2ml) ainsi que le nombre moyen de ponctions (2,3±1,0 versus 1,3±0,5). La durée d’hospitalisation moyenne était plus courte dans le groupe AD (2,9±1,8 versus 4,4±1,7 avec p<0,0001).

Conclusion

La réalisation d’une abdominoplastie avec capitonnage et sans drainage ne semble pas augmenter significativement le taux de complications. Les auteurs recommandent, sous couvert d’un capitonnage, de ne pas drainer systématiquement les abdominoplasties et de réserver cette technique aux patients à risque (IMC élevé, perte pondérale importante et comorbidités).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

The purpose of this study was to consider the use of drainage when performing an abdominoplasty with regards to postoperative complications for two groups of patients.

Patients and method

From January 1st 2017 to December 31th 2019, 215 patients underwent an abdominoplasty in our institution. In this retrospective, comparative, single institution study, patients were divided into two groups: “drainage” D (n=162) when suction completed abdominoplasty, “no drainage” ND (n=53) when suction didn’t completed abdominoplasty. Early and distant complications were retrieved for each group and compared.

Results

There was no significant difference between the two groups concerning the occurrence of seroma postoperatively (8% of patients in group D and 11.3% of patients in group AD). The drainage group D experienced more seroma's punctures (2,3± 1,0) and the mean of punctured fluid was higher (386,5ml±350,4ml) compared to the no drainage group ND (1,3+- 0,5 number of punctures with a mean punctured fluid of 165,8mL± 224,2mL). The mean hospital stay was shorter for group ND (2,9± 1,8 days) than for group D (4,4+- 1,7 days), P<0,0001.

Conclusion

Performing an abdominoplasty with quilting suture but drainless doesn’t seem to increase postoperative complications statistically. The authors recommend, under the guise of a quilting suture, not to systematically drain the abdominoplasties and to reserve this technique for patients at risk of complications (high BMI, significant weight loss and co-morbidities).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Abdominoplastie, Suture en tension progressive, Capitonnage, Absence de drainage

Keywords : Abdominoplasty, Progessive tension suture, Quilting suture, Drainless


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 66 - N° 4

P. 305-313 - août 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La compression du nerf médian dans le canal carpien chez l’enfant – un diagnostic retardé. À propos de 20 cas
  • E. Andre, A. Hamel, P. Perrot, F. Duteille
| Article suivant Article suivant
  • Evaluation of satisfaction and well being with Breast-Q© of aesthetic breast augmentations by implants using the “Dual Plane” technique: A serie of 191 cases
  • U. Lancien, A. Leduc, H. Tilliet Le Dentu, P. Perrot, F. Duteille

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.