Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les nouveaux tests immunologiques dans le diagnostic de la tuberculose (TB or not TB) - 18/04/08

Doi : RMR-04-2007-24-4-0761-8425-101019-200627462 

P.H. Lagrange [1],

N. Simonney [1],

J.L. Herrmann [1 et 2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Le dépistage et le traitement des personnes présentant une infection tuberculeuse (TB-infection) latente à haut risque de progression vers la tuberculose active (TB-maladie) sont deux éléments majeurs des plans de lutte antituberculeuse, en France et dans de nombreuses régions du monde. Si la mise en évidence des bacilles tuberculeux est l'examen essentiel dans la confirmation du diagnostic de la TB-maladie, il n'existe pas de test indiscutable pour le diagnostic de la TB-infection latente.

État des connaissances

L'aide au diagnostic de la TB infection repose actuellement sur le degré de positivité du Test Cutané à la Tuberculine (TCT), ce dernier présente différentes limites opérationnelles et logistiques qui en limite son utilité. Une nouvelle approche apparaît de fait de la disponibilité de deux tests biologiques, présentés sous forme de Kit (QuantiFERON-TB® et TSPOT-TB®), qui mesurent la production in vitro d'Interféron gamma (IFN-γ) par les cellules mononuclées sanguines stimulées par des antigènes (ESAT-6 et CFP10) spécifiques du complexe M. tuberculosis. Cette revue analyse les différentes études publiées, faites avec un nombre variable de patients, qui ont évalué les valeurs diagnostiques de ces deux tests biologiques en comparaison avec le TCT. Ces études démontrent des valeurs de spécificité similaires pour ces deux tests biologiques, mais statistiquement plus élevées que celle du TCT en particulier dans des populations vaccinées par le BCG. Par ailleurs, leurs valeurs de sensibilité sont au moins équivalentes à celles du TCT, et dans certaines études ces valeurs seraient supérieures avec l'un des tests (T-SPOT-TB®). Enfin, plusieurs études chez des sujets contacts ont été réalisées afin d'évaluer la concordance entre ces tests biologiques et le TCT. Le point essentiel est la très bonne corrélation entre la positivité des tests biologiques et le degré d'exposition. Ces tests présentent en plus des avantages opérationnels majeurs par rapport au TCT : la réalisation en un seul temps, les résultats obtenus en 24 heures, l'absence de divergence inter- et intra-observateur, et la détection d'une potentielle immunodépression.

Perspectives

Cependant, ces deux tests biologiques présentent actuellement encore plusieurs limites qui sont soulignées : une sensibilité incomplète dans la TB-maladie sévère, des données partielles chez les sujets immunodéprimés et chez les enfants, une absence de validation comme témoin de risque de TB-maladie ultérieure, une absence de distinction entre TB-infection latente et TB-maladie. De nombreuses études cliniques, en France et de par le monde, sont en cours de réalisation pour réduire ces limites permettant d'inscrire au mieux ces tests dans l'aide au diagnostic dans la tuberculose.

Conclusions

Ces deux tests biologiques devraient dans un avenir proche remplacer ou compléter le TCT dans l'aide au diagnostic des TB infections latentes récentes permettant d'inscrire au mieux ces tests dans les arbres de décision du plan national de la lutte antituberculeuse.

Abstract

New immunological tests in the diagnosis of tuberculosis

Introduction

Targeted testing and treatment of individuals with latent tuberculosis infection (LTBI), at high risk of progression to active tuberculosis (ATB), are key elements in the battle against tuberculosis, both in France and in many parts of the world. Though the finding of tubercle bacilli is the essential examination for the diagnosis of ATB, there is no indisputable test for LTBI.

Background

The help currently given to the diagnosis of LTBI by the degree of positivity of the tuberculin skin test (TST) is limited, both operationally and logistically, in populations vaccinated with BCG or sensitised by atypical mycobacteria, and by its low sensitivity in those immuno-suppressed persons who are at greatest risk of progression. Moreover the TST has other operational limitations linked to return visits, repeat testing causing a boosting effect and subjective interpretation. A new approach follows the availability of two biological tests for the diagnosis of LTBI (QuantiFERON-TB and T-SPOT-TB) that measure the in-vitro production of interferon gamma (IFN-gamma) by the blood mononuclear cells in response to M. tuberculosis specific antigens (ESAT-6 and CFP10).This revue analyses the published studies, undertaken with varying numbers of patients, that evaluate the diagnostic accuracy of these two tests in comparison with TST. However, validation is handicapped by the lack of a “gold standard” for the diagnosis of LTBI. These studies demonstrate similar levels of specificity for the two biological tests. They are statistically higher than those for TST, particularly in populations vaccinated by BCG. On the other hand, their sensitivity was at least equivalent to that of TST and, in certain studies, superior with T-SPOT-TB. Finally, several studies in contacts have been undertaken with the aim of measuring the concordance between these biological tests and TST. The essential finding is of a very good correlation between positivity of the biological tests and the degree of exposure of the contacts. These tests have additional operational advantages over TST: completed in one visit, results available in 24 hours, absence of inter and intra observer divergence, detection of potential immuno-depression and avoidance of boosting by repeat testing.

Viewpoint

Currently, however, these biological tests present several operational limits: lower sensitivity in severe disease, incomplete data in immuno-suppressed subjects and in children, lack of predictive value for future development of ATB, lack of distinction between LTBI and ATB. Numerous clinical studies are under way, in France and elsewhere, in order to reduce these limitations and to allow the appropriate incorporation of these tests into protocols for the diagnosis of tuberculosis.

Conclusions

These two biological tests should, in the near future, replace or complement TST in the diagnosis of recent LTBI, leading to their optimal incorporation into the decision making processes of the national plans for the control of tuberculosis.


Mots clés : Tuberculose maladie , Tuberculose infection latente , Test in vitro , Tuberculine , ESAT-6 , CFP10 , Interféron gamma , QuantiFERON-TB® , T-SPOT-TB®

Keywords: Tuberculosis , Latent tuberculous infection , In vitro tuberculin test , ESAT-6; CFP10 , Interferon gamma , QuantiFERON-TB , T-SPOT-TB


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 4

P. 453-472 - avril 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les nouveaux tests diagnostiques de la tuberculose
  • P. Blanc, P. Minodier, J.C. Dubus, M. Uters, E. Bosdure, K. Retornaz, J.M. Garnier
| Article suivant Article suivant
  • Prothèses trachéobronchiques métalliques : rôle du scanner multibarrette
  • G. Ferretti, A. Jankowski, C. Righini, K. Ferretti, C. Pison

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.