Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hypertension pulmonaire postembolique - 18/04/08

Doi : RMR-04-2007-24-4-0761-8425-101019-20064261 

X. Jais [1],

P. Dartevelle [2],

F. Parent [1],

O. Sitbon [1],

M. Humbert [1],

E. Fadel [2],

S. Mussot [2],

S. Cabrol [2],

J. Le Pavec [1],

B. Sztrymf [1],

C. Tcherakian [1],

D. Musset [3],

S. Maitre [3],

G. Simonneau [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L'hypertension pulmonaire postembolique (HTP PE) est une affection rare, caractérisée par la persistance et l'organisation fibreuse de caillots au sein des artères pulmonaires. La conséquence de cette obstruction est une augmentation des résistances pulmonaires aboutissant à une insuffisance cardiaque droite.

État des connaissances

En présence d'une hypertension pulmonaire (HTP), le diagnostic est évoqué s'il existe des défects segmentaires de perfusion à la scintigraphie pulmonaire. Les explorations complémentaires doivent alors comporter une angiographie pulmonaire et un angioscanner hélicoïdal pour confirmer le diagnostic et apprécier précisément le siège des lésions et leur opérabilité. Ces examens sont complétés par la réalisation d'un cathétérisme cardiaque droit qui permet d'évaluer la sévérité de l'HTP. Une fois le bilan réalisé, si les résistances pulmonaires sont corrélées à l'obstruction anatomique, une endartériectomie pulmonaire est proposée. Dans les autres situations, les traitements médicamenteux spécifiques de l'HTP et la transplantation pulmonaire constituent les alternatives thérapeutiques.

Perspectives et conclusion

L'endartériectomie pulmonaire reste le traitement de choix lorsqu'elle est réalisable. Des essais contrôlés sont toutefois nécessaires pour évaluer l'efficacité des traitements médicamenteux dans les formes distales inopérables, en préopératoire lorsque l'hémodynamique est sévère et en postopératoire en cas de persistance d'une HTP.

Abstract

Postembolic pulmonary hypertension

Introduction

Chronic thromboembolic pulmonary hypertension (CTEPH) is a rare disease characterized by the persistence of thromboemboli obstructing the pulmonary arteries as an organized tissue. The consequence is an increase in pulmonary vascular resistance resulting in pulmonary hypertension (PH) and progressive right heart failure.

Background

It is difficult to recognize the postembolic nature of PH because there is no known history of thromboembolic disease in more than 50 % of cases. Diagnosis is based on the presence of mismatched segmental defects in the ventilation-perfusion scanning. When CTEPH is suspected, pulmonary angiography and high-resolution CT scan are required to establish the diagnosis and to assess the operability. Pulmonary angiography is always performed in conjunction with a diagnostic right heart catheterization, which is required to confirm the diagnosis of PH and to determine the degree of hemodynamic impairement. If there is a good correlation between the pulmonary vascular resistance and the anatomical obstruction, pulmonary endarterectomy (PEA) must be proposed. Otherwise, vasodilator and antiproliferative treatments and lung transplantation represent interesting alternatives.

Viewpoint and Conclusion

PEA remains the treatment of choice for eligible patients. Nevertheless, there is a need to conduct randomized trials to assess the efficacy of novel medical therapies in some situations: (1) in inoperable CTEPH due to distal lesions, (2) before PEA (therapeutic bridge) in patients who are considered “high risk” due to extremely poor hemodynamics, (3) in patients with persistent pulmonary hypertension after surgery.


Mots clés : Hypertension pulmonaire , Embolie pulmonaire , Endartériectomie pulmonaire

Keywords: Pulmonary hypertension , Pulmonary embolism , Pulmonary endarterectomy


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 4

P. 497-508 - avril 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Modèles animaux d'hypertension artérielle pulmonaire
  • R. Naeije, L. Dewachter
| Article suivant Article suivant
  • Hypertension pulmonaire des affections respiratoires chroniques
  • A. Chaouat, M. Canuet, E. Gomez, F. Chabot, E. Weitzenblum

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.