Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les inhibiteurs de tyrosine kinase de l’EGFR dans le traitement du CBNPC - 18/04/08

Doi : RMR-10-2007-24-8-C2-0761-8425-101019-200720148 

M. Pérol,

D. Arpin

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Le récepteur de l’epidermal growth factor (EGFR) exerçant un rôle important dans la croissance tumorale des cancers bronchiques non à petites cellules peut être bloqué par de petites molécules inhibant spécifiquement la phosphorylation des résidus tyrosine de son domaine intracellulaire. Deux molécules, l’erlotinib et le géfitinib ont été ainsi développées en monothérapie chez des patients atteints de CBNPC avancés en rechute après une ou plusieurs lignes de chimiothérapie ; l’erlotinib a démontré par rapport à un placebo un bénéfice de survie significatif en deuxième ou troisième ligne thérapeutique chez des patients non sélectionnés. Le bénéfice thérapeutique s’observe dans la majorité des sous-groupes de patients, même si la probabilité de réponse est accrue chez les femmes, les Asiatiques, les non-fumeurs et en cas d’adénocarcinome. Les mutations hétérozygotes acquises de l’EGFR constituent un déterminant majeur de la réponse au traitement ainsi qu’une avancée considérable dans la compréhension de la carcinogenèse des adénocarcinomes ; l’augmentation du nombre de copies du gène de l’EGFR semble corrélée au bénéfice de survie constaté en seconde ou troisième ligne. L’optimisation de l’utilisation de ces molécules, en particulier en première ligne de traitement, reposera sur une sélection plus adéquate des patients, notamment sur le plan biologique ou moléculaire.

Abstract

Tyrosine kinase inhibitors in the management of non-small cell lung cancer

The epidermal growth factor receptor (EGFR) plays an important role in non-small cell lung cancer growth. Small molecules can specifically target the tyrosine kinase activity of the EGFR’s intracellular domain and thus inhibit downstream pathways influencing cell proliferation and survival. Gefitinib and erlotinib have been developed as single-agents for the treatment of patients who have relapsed following one or more courses of chemotherapy. Erlotinib has exhibited significant overall survival benefit in a second- or third-line setting compared to placebo for unselected patients. A beneficial effect on survival has been observed in almost all subgroups of patients and the response rate was higher in women, non-smokers, Asian patients and patients with adenocarcinoma. Somatic mutations in the tyrosine kinase domain of EGFR have been shown to be strong predictive markers for drug response to gefitinib or erlotinib and led to a new insight into adenocarcinoma carcinogenesis. High EGFR gene copy number seems to be predictive of EGFR tyrosine kinase inhibitors-related effect on survival observed in second- or third-line treatment. Future use of EFGR tyrosine kinase inhibitors should be based on improved clinical and molecular selection of patients who are likely to derive the greatest benefit from these drugs, especially in first-line setting.


Mots clés : EGFR , Cancer bronchique , Inhibiteurs de tyrosine kinase

Keywords: EGFR , non-small cell lung cancer , Tyrosine kinase inhibitors


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 8-C2

P. 188-197 - octobre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mécanismes d’action des thérapeutiques ciblées… et mécanismes de résistance
  • E. Bergot, N. Richard, G. Zalcman
| Article suivant Article suivant
  • Place actuelle des anti-angiogéniques dans le traitement des cancers bronchiques primitifs
  • B. Mennecier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.