Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Imagerie diagnostique et thérapeutique de la veine cave supérieure - 01/09/21

[32-225-F-20]  - Doi : 10.1016/S1879-8535(21)81522-6 
M. El Hajjam  : Praticien hospitalier, Professeur au Collège de médecine des Hôpitaux de Paris, R. Aichour : Interne des Hôpitaux de Paris, C. Lagrange : Radiologue libérale, J. Desperramons : Praticien hospitalier, C. Hardit : Praticien attaché, S. Binsse : Praticien hospitalier, P. Lacombe : Professeur des Universités, praticien hospitalier, R. Carlier : Professeur des Universités, praticien hospitalier
 Service d'imagerie et de radiologie interventionnelle, CHU Ambroise-Paré, AP-HP, Université Paris Saclay, 9, avenue Charles-de-Gaulle, 92100 Boulogne-Billancourt, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 20
Iconographies 22
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La pathologie de la veine cave supérieure se manifeste par un syndrome cave supérieur, d'étiologie maligne dans 75 % des cas où les cancers bronchopulmonaires sont dominants. Les obstructions caves supérieures bénignes sont dues essentiellement aux dispositifs veineux implantables. Le scanner cervico-thoraco-abdomino-pelvien est l'examen principal qui permet de déterminer l'étiologie du syndrome cave supérieur et les caractéristiques morphologiques de l'obstacle. Les logiciels de reconstruction en scanner livrent des images phlébographiques permettant une modélisation veineuse préalablement au traitement en radiologie interventionnelle. Le traitement endovasculaire a un but palliatif dans le syndrome cave supérieur d'origine maligne. À l'inverse, il est à visée curative dans les étiologies bénignes. Le dispositif veineux implantable ne doit en aucun cas être retiré avant le traitement endovasculaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Syndrome cave supérieur, Dispositif veineux implantable, Scanner, Radiologie interventionnelle


Plan


 Les annexes indiquées dans ce PDF sont présentes dans la version étendue de l'article disponible sur www.em-consulte.com/.


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Maladie veineuse chronique pelvienne non post-thrombotique
  • S. Ezpeleta Zubicoa, J. Leal Monedero, M. Perrin
| Article suivant Article suivant
  • Lésions traumatiques des vaisseaux périphériques
  • L. Cassagnes, P. Chabrot, M. Fontarensky, A. Petermann, A. Alfidja, M.-A. Touret-Vaz, A. Ravel, L. Boyer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.