Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Électrophysiologie cardiaque - 07/09/21

[11-003-A-10]  - Doi : 10.1016/S1166-4568(21)79006-1 
S. Chadet a : Docteur en sciences de la vie, S. Hatem b : Professeur des Universités, praticien hospitalier, directeur général de l'Institut de cardiométabolisme et nutrition, D. Babuty a, c,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Équipe d'accueil 4245, Université de Tours, 37000 Tours, France 
b Institut de cardiométabolisme et nutrition, 47-83, boulevard de l'Hôpital, 75013 Paris, France 
c Pôle cœur, thorax, vaisseaux, Hôpital Trousseau, CHU de Tours, 37044 Tours, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 16
Iconographies 12
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La contraction du myocarde est déclenchée par un signal électrique appelé potentiel d'action qui prend naissance dans le tissu nodal et se propage de façon ordonnée à l'ensemble du muscle cardiaque. Le potentiel d'action correspond à un changement de potentiel membranaire provoqué par une cascade de mouvements ioniques à travers la membrane cellulaire grâce à des structures spécialisées, les canaux ioniques. Ces mouvements ioniques génèrent des courants électriques qui s'enregistrent à l'aide de méthodes électrophysiologiques globales (électrocardiogramme, microélectrodes, optical mapping), cellulaires (patch clamp, multielectrode array). Ces courants sont classés en courants dépolarisants et repolarisants ; les premiers sont représentés principalement par le courant sodique INa et calcique ICaL, les seconds par les courants potassiques. Chaque courant se caractérise par ses propriétés biophysiques intimement liées à la structure biochimique du canal traversé. La structure des canaux ioniques, la relation structure-fonction ainsi que les gènes codant les protéines canalaires ont été identifiés grâce au développement de la biologie moléculaire et de la génétique. Le développement des cellules pluripotentes induites permet d'analyser les phénomènes physiopathologiques sur des « cardiomyocytes humains ».

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Cœur, Électrophysiologie, Potentiel d'action, Canaux ioniques, Patch clamp, Conduction, Arythmies, Gènes, Cellules IP


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Scanner coronaire. Intérêt de la détection des calcifications coronaires et des sténoses coronaires
  • M. Lévy
| Article suivant Article suivant
  • Épreuves d'effort
  • H. Douard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.