Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prévalence importante et mauvais pronostic de la dysfonction tubulaire proximale au cours du SDRA COVID en réanimation : l’étude URICOV - 13/09/21

Doi : 10.1016/j.nephro.2021.07.145 
M. Bobot 1, , J. Boucraut 2, H. Max 3, P. Simeone 3, J. Carvelli 4, X. Heim 2, J.M. Forel 5, N. Jourde-Chiche 1, L. Papazian 5, S. Burtey 1
1 Centre De Néphrologie Et Transplantation Rénale, Ap-Hm, Hôpital De La Conception, Marseille, France 
2 Laboratoire D’immunologie, Ap-Hm, Hôpital De La Conception, Marseille, France 
3 Service D’anesthésie-Réanimation, Ap-Hm, Hôpital De La Timone, Marseille, France 
4 Service De Réanimation Et Soins Continus, Ap-Hm, Hôpital De La Timone, Marseille, France 
5 Service De Médecine Intensive Réanimation, Ap-Hm, Hôpital Nord, Marseille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La protéinurie et l’insuffisance rénale aiguë sont fréquentes au cours du COVID-19, et associées à la morbi-mortalité, mais la pathogénicité directe du SARS-CoV-2 sur le rein reste débattue. Notre objectif était d’évaluer la prévalence et la valeur pronostique de la tubulopathie proximale chez les patients en SDRA COVID en réanimation.

Description

Dans cette étude de cohorte prospective multicentrique, étaient inclus les patients majeurs présentant une détresse respiratoire nécessitant la ventilation mécanique avec rapport PaO2/FiO2<300 dans les 24h de l’intubation.

Méthodes

Nous réalisions une analyse détaillée des marqueurs de dysfonction rénale avec électrophorèse des protéines urinaires (EPU) dans les 24h de l’intubation chez 85 patients en réanimation pour un SDRA COVID.

Résultats

Seulement 16 (18,8 %) des patients présentaient une IRA initiale. L’uricémie était abaissée (moyenne 212μmol/L), 87,1 % des patients présentaient une glycosurie. Une hématurie microscopique était retrouvée chez 74 (87,1 %) patients. Les rapports protéinurie/créatinine et albuminurie/créatinine étaient de 785 et 142 mg/g. L’EPU retrouvant un profil tubulaire chez 91 % des patients, avec une atteinte glomérulaire surajoutée dans chez 17 %. Il existait une fuite urinaire massive d’alpha-1-microglobuline (a1m, 96,1 % des patients), beta-2-microglobuline (b2m, 95,8 %), chaînes légères kappa et lambda (CLL) (100 % et 93,5 %) et Vitamine-D-Binding-Protein (87,5 %). Après un suivi moyen de 28jours, 37 patients (43,5 %) ont développé une insuffisance rénale aiguë (13 KDIGO3, 3 nécessitant la dialyse). Les patients ayant développé une IRA KDIGO3 avaient une urémie, une créatininémie, des rapports protéinurie/créatininurie, albuminurie/créatininurie et a1m/créatininurie significativement plus élevés et une bicarbonatémie plus basse. La dexamethasone semblait protéger de l’IRA. La survenue d’une IRA et des rapports b2m/créatininurie et CLLl/créatininurie plus élevés était associés à la mortalité (p=0,027, p=0,04, p=0,005, respectivement) (Fig. 1).

Conclusion

Les patients développant un SDRA au cours du COVID-19 présentent une dysfonction tubulaire proximale, précédant l’IRA, qui semble être un mécanisme important de la néphropathie COVID et pourrait être un marqueur de sévérité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2021  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 17 - N° 5

P. 300-301 - septembre 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Inhibition de la voie JAK/STAT par Tofacitinib dans les granulomatoses systémiques
  • S. Faguer, D. Ribes, O. Marion, M. Colombat, J. Belliere
| Article suivant Article suivant
  • Déterminants du DFG et valeur diagnostique des microkystes rénaux sous traitement au long cours par lithium
  • N. Tabibzadeh, A.L. Faucon, E. Vidal-Petiot, L. Males, A. Khalil, M. Delavest, B. Etain, F. Bellivier, F. Vrtovsnik, M. Flamant

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.