Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Aggravation d’une maladie rénale chronique : la COVID-19, complice ou coupable ? - 13/09/21

Doi : 10.1016/j.nephro.2021.07.193 
P. Housset 1, , I. Kone 1, , R. Boudina 1, A.L. Faucon 1, V. Caudwell 1, S. Ferlicot 2, C. Mussini 2
1 Centre hospitalier Sud Francilien, Corbeil-Essonnes, France 
2 Hôpital Bicêtre, Le Kremlin-Bicêtre, France 

Auteurs correspondants.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La COVID-19 peut être associée à une hyalinose segmentaire et focale (HSF) collapsante nommée COVAN de mauvais pronostic.

Description

Nous rapportons quatre cas de patients ayant présenté une aggravation de leur insuffisance rénale chronique (IRC) dans les suites d’une infection COVID-19.

Méthodes

Entre novembre 2020 et avril 2021, quatre patients d’origine Africaine âgés de 47 à 74 ans, suivis dans notre service, ont été hospitalisés pour une aggravation de leur IRC. Leur néphropathie sous-jacente était une néphroangiosclérose (n=2), un diabète (n=1), une HSF collapsante (n=1) prouvée par ponction biopsie rénale (PBR). Lors du suivi, leur clairance était en moyenne de 47mL/min/1,73m2 avec une protéinurie négative ou<1,6g/g.

Résultats

Les patients ont été hospitalisés pour une aggravation majeure de leur IRC. À l’admission, la clairance moyenne était de 18mL/min/1,73m2 associée à une protéinurie de rang néphrotique. Une infection COVID-19 a été retrouvée dans les deux mois précédents chez deux des quatre patients. Tous avaient une sérologie COVID-19 positive, ainsi que les allèles à risque du gène ApoL1 (homozygote G1/G1 ou hétérozygote G1/G2).

Deux patients ont eu une PBR retrouvant une HSF collapsante. La PBR n’a pas été réalisée chez les autres en raison d’une hypotrophie rénale. Durant le suivi, deux patients sont restés stables, un a nécessité le recours à l’hémodialyse et le dernier a été traité par corticoïdes 0,5mg/kg/j, permettant une diminution de la protéinurie et une amélioration partielle de la fonction rénale.

La particularité de notre série est l’existence d’une IRC sous-jacente régulièrement suivie. Il reste à déterminer si la présence d’une IRC constitue un facteur favorisant la survenue d’une COVAN (Tableau 1).

Conclusion

L’aggravation rapide d’une IRC et d’une protéinurie doit maintenant faire rechercher une antériorité d’infection par la COVID-19. La COVAN est probablement sous-estimée chez ces patients pour lesquels la PBR n’est la plupart du temps pas effectuée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2021  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 17 - N° 5

P. 322 - septembre 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Lupus érythémateux discoïde en hémodialyse : à propos de 2 cas
  • R. Manaa, A. Hadhri, N. Ben Aycha, Y. Guedri, A. Fradi, W. Sahtout, A. Azzabi, S. Mrabet, D. Zallema, L. Achour
| Article suivant Article suivant
  • DFGe stable chez les patients atteints d’hyperoxalurie primitive de type 1 sous lumasiran, indépendamment de la fonction rénale au début du traitement
  • Wesley Hayes, Sander F. Garrelfs, David J. Sas, John C. Lieske, Taylor Ngo, John M. Gansner, Tracy L. McGregor, Yaacov Frishberg

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.