Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’amylose cardiaque en hémodialyse : une entité sous-diagnostiquée ? - 13/09/21

Doi : 10.1016/j.nephro.2021.07.056 
C. Cartery , M. Ulrich, C. Vandenbussche, M.J. Guerry, M. Goubet
 CH Valenciennes, Valenciennes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’hypotension artérielle est une complication fréquente en hémodialyse qui est associée à la mortalité. Les causes peuvent être multiples : hypovolémie liée à un poids sec inadéquat, dysfonction cardiaque, dysautonomie. Au cours de la réévaluation de la fonction cardiaque, il n’est pas rare de mettre en évidence une cardiopathie hypertrophique chez ces patients, qui est souvent étiquetée cardiopathie urémique, secondaire à l’insuffisance rénale. L’amylose cardiaque est peu recherchée et donc potentiellement sous-diagnostiquée.

Description

Nous avons recherché la présence d’une amylose cardiaque de manière systématique dans notre population d’hémodialysés.

Méthodes

En cas d’épisodes répétés d’hypotension artérielle intra-dialytique et de stigmates cliniques ou biologiques (BNP, troponine) d’insuffisance cardiaque, une échographie cardiaque transthoracique (ETT) était réalisée. Si l’ETT montrait une cardiopathie hypertrophique, la recherche exhaustive d’amylose cardiaque comprenait la réalisation d’une scintigraphie myocardique et/ou d’une IRM myocardique, la recherche d’une gammapathie monoclonale (EPP, CLL).

Résultats

Douze patients du centre lourd d’hémodialyse (132 patients) présentaient des signes cliniques et biologiques faisant suspecter une amylose cardiaque. Tous avaient des épisodes répétés d’hypotension artérielle intra-dialytique. Tous avaient un BNP (795pg/mL) et une troponine (36,5ng/L) élevés, avec une cardiopathie hypertrophique à l’ETT. Les examens complémentaires permettaient d’identifier avec certitude une amylose cardiaque chez trois patients : 1 amylose AL, 1 amylose à TTR, 1 amylose avec un typage incertain. Trois autres patients avaient une scintigraphie myocardique score 1 de Perugini, pour lesquels le diagnostic d’amylose n’était pas retenu. Six patients avaient une gammapathie monoclonale, dont une compliquée d’amylose AL.

Conclusion

La cardiopathie hypertrophique est une entité très fréquente chez les hémodialysés. Dans cette étude, 4 (25 %) des patients explorés avaient une amylose cardiaque. Ce diagnostic doit donc être suspecté et recherché de manière exhaustive en cas d’épisodes d’hypotension artérielle intra-dialytique, surtout s’ils sont associés à des signes cliniques et biologiques d’insuffisance cardiaque, rendant peu probable l’hypothèse d’hypovolémie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2021  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 17 - N° 5

P. 371-372 - septembre 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Péritonite et dialyse péritonéale
  • K. Ajimi, S. Barbouch, M. Najjar, M. Ounissi, F. Ben Hmida, A. Harzallah, E. Abderrahim
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation de l’autonomie chez l’hémodialysé chronique
  • D. Sanama Bagadema, D. El Kabbaj

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.