Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pattern of oculomotor and visual function in children with hydrocephalus - 14/09/21

Profils de la fonction motrice oculaire et de la fonction visuelle chez les enfants atteints d’hydrocéphalie

Doi : 10.1016/j.jfo.2021.04.008 
S. Akca Bayar a, Z. Kayaarasi Ozturker b, , S. Oto a, O. Gokmen a, T. Sezer c
a Baskent University, Department of Ophthalmology, Ankara Hospital, Ankara, Turkey 
b Baskent University Istanbul Hospital, Department of Ophthalmology, Altunizade Mah. Kisikli Cad. Oymaci Sok. No: 7, Uskudar, Istanbul, Turkey 
c Baskent University, Department of Pediatric Neurology, Ankara Hospital, Ankara, Turkey 

Corresponding author.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Tuesday 14 September 2021

Summary

Purpose

To investigate the ocular motility disturbances, optic nerve changes, and refractive errors in children with or without surgically treated hydrocephalus.

Methods

This retrospective study included 63 subjects diagnosed with hydrocephalus between 2007 and 2019 at the Baskent University Hospital. Full orthoptic and ophthalmic examination and brain magnetic resonance imaging were performed in all subjects.

Results

The mean age of patients was 68.4±27.6 months, and the mean follow-up time was 21.3±5.2 months. Twenty-one (51.2%) patients had esotropia (ET), and 14 (34.1%) had exotropia (XT). Of the patients with ET, 9 (14.2%) had a sixth nerve palsy. Four patients (6.3%) had a fourth nerve palsy, and 1 had a superior rectus palsy. Eleven patients had manifest, and 2 latent, nystagmus. Thirteen (20.6%) patients had optic disc abnormalities. The mean BCVA was 0.4±0.2 (0.05–1.0) in the right eye and 0.5±0.2 (0.1–1.0) in the left eye. Of the 19 (30.1%) patients who had a significant refractive error, 9 (47.3%) had hyperopia. Thirty-six (57.1%) patients had ventriculoperitoneal shunt surgery, and 11 (30.5%) of them had shunt revision due to occlusion. Ocular motility disorders were found to be significantly more common in patients who underwent single shunt surgery and shunt revision than those who had no surgical procedure (P=0.041and P=0.032, respectively).

Conclusion

The evaluation of ocular motility disorders and visual dysfunction in hydrocephalic children can be a source of valuable information when diagnosing and following the disease.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Étudier les troubles de la motilité oculaire, les modifications du nerf optique et les erreurs de réfraction chez les enfants avec ou sans hydrocéphalie traitée chirurgicalement.

Méthodes

Cette étude rétrospective a inclus 63 sujets diagnostiqués d’hydrocéphalie entre 2007 et 2019 à l’hôpital universitaire de Baskent. Un examen orthoptique et ophtalmique complet et une imagerie par résonance magnétique crânienne ont été réalisés chez tous les sujets.

Résultats

L’âge moyen des patients était de 68,4±27,6 mois et le temps de suivi moyen de 21,3±5,2 mois. Vingt et un (51,2 %) patients avaient une ésotropie (ET) et 14 (34,1 %) une exotropie (XT). Parmi les patients atteints de ET, 9 (14,2 %) avaient une paralysie du VI. Quatre patients (6,3 %) avaient une paralysie du quatrième nerf et un une paralysie du droit supérieur. Onze patients avaient un nystagmus manifeste et deux avaient un nystagmus latent. Treize (20,6 %) patients présentaient des anomalies du disque optique. La BCVA moyenne était de 0,4±0,2 (0,05-1,0) dans l’œil droit et de 0,5±0,2 (0,1–1,0) dans l’œil gauche. Parmi les 19 (30,1 %) patients qui avaient une erreur de réfraction significative, 9 (47,3 %) avaient une hypermétropie. Trente-six (57,1 %) patients ont subi une chirurgie de dérivation ventriculopéritonéale et 11 (30,5 %) d’entre eux ont eu une révision de shunt en raison d’une occlusion. Le trouble de la motilité oculaire s’est avéré significativement plus élevé chez les patients ayant subi une chirurgie de shunt unique et une révision de shunt que ceux n’ayant subi aucune intervention chirurgicale (p=0,041 et p=0,032, respectivement).

Conclusion

L’évaluation des troubles de la motilité oculaire et du dysfonctionnement visuel chez les enfants hydrocéphaliques peut être une source d’informations précieuses lors du diagnostic et du suivi de la maladie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Hydrocephalus, Ocular motility, Strabismus, Visual function, Optic nerve

Mots clés : Hydrocéphalie, Motilité oculaire, Strabisme, Fonction visuelle, Nerf optique


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.