Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comparison of the accuracy of six intraocular lens power calculation formulas for eyes of axial length exceeding 25.0 mm - 14/09/21

Comparaison de la précision de six formules de calcul de puissance des implants intraoculaires pour des yeux dont la longueur axiale dépasse 25,0 mm

Doi : 10.1016/j.jfo.2021.04.009 
W. Stopyra
 MW med Eye Centre, Cracow, Poland 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Tuesday 14 September 2021

Summary

Purpose

To compare intraocular lens power calculation formulas for eyes longer than 25.0mm in terms of absolute error and the percentages of postoperative emmetropia and hyperopia.

Methods

The data for myopic patients who underwent uneventful phacoemulsification between October 2015 and June 2019 were reviewed. Intraocular lens power was calculated using Holladay 1, SRK/T, Hoffer Q, Holladay 2, Haigis, and Barrett Universal II formulas. The power of the lens implanted was based on Holladay 2. Three months after phacoemulsification, the refraction was measured, and the mean absolute error was calculated. The percentage of patients with good uncorrected visual acuity and percentage of hyperopic patients for each formula was established. ROC curves with a cut-off point of axial length were drawn for each formula and the area under the curve was evaluated.

Results

Seventy patients (81 eyes) whose ocular axial length ranged between 25.01mm and 28.57mm were included. The Barrett Universal II formula achieved the lowest mean absolute error of 0.08±0.08D. Additionally, with the Barrett Universal II, the percentage of patients with good uncorrected visual acuity (81.5%) was the highest, and the percentage of hyperopic patients (4.9%) was the lowest. The Barrett Universal II and Holladay 1 formulas had the largest area under curve (0.764 and 0.718, respectively).

Conclusion

1. The Barrett Universal II formula is recommended for intraocular lens power calculation for eyes with axial length greater than 25.0mm. 2. Considering the ROC curve method, the Barrett Universal II and Holladay 1 formulas appear to be the most appropriate.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Comparaison des formules pour le calcul de la puissance des lentilles intraoculaires pour les yeux de longueur supérieure à 25,0mm en fonction de l’erreur absolue, du pourcentage d’emmétropie et d’hypermétropie postopératoire.

Méthodes

Les données des patients myopes ayant subi une phacoémulsification sans incident entre octobre 2015 et juin 2019 ont été étudiées. La puissance de la lentille intraoculaire a été calculée à l’aide des formules Holladay 1, SRK/T, Hoffer Q, Holladay 2, Haigis, Barrett Universal II. La puissance de l’implant était établie sur la base de Holladay 2. Trois mois après la phacoémulsification, la réfraction a été mesurée et l’erreur absolue moyenne a ainsi été calculée. Le pourcentage de patients ayant une bonne acuité visuelle sans aucune correction, et le pourcentage de patients hypermétropes, pour chaque formule, ont été déterminés. En fonction de la longueur axiale, des courbes ROC ont été tracées pour chaque formule et la surface sous la courbe a été évaluée.

Résultats

Soixante-dix patients (81 yeux), dont la longueur axiale oculaire variait entre 25,01mm et 28,57mm, ont été inclus. La formule Barrett Universal II a obtenu l’erreur absolue moyenne la plus basse, soit 0,08±0,08D. De même, avec la formule Barrett Universal II, le taux de patients ayant une bonne acuité visuelle sans aucune correction (81,5 %) était le plus élevé, et le nombre de patients hypermétropes (4,9 %) était le plus faible. Les formules Barrett Universal II et Holladay 1 avaient les surfaces les plus importantes sous les courbes (0,764 et 0,718, respectivement).

Conclusions

1. On recommande d’utiliser la formule Barrett Universal II pour calculer la puissance des lentilles intraoculaires pour les globes oculaires dont la longueur axiale est supérieure à 25,0mm. 2. En tenant compte des courbes ROC, les formules de Barrett Universal II et Holladay 1 se sont avérées les mieux adaptées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Phacoemulsification, Myopia, Intraocular lenses, ROC curve

Mots clés : Phacoémulsification, Myopie, Lentilles intraoculaires, Courbe ROC


Plan


© 2021  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.