Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Artérite gigantocellulaire : expression cervico-céphalique - 15/09/21

Giant Cell Arteritis: Cranial features

Doi : 10.1016/j.monrhu.2021.07.002 
Sara Boukhlal a, Emmanuelle Le Moigne b, Solene Querellou b, Sandrine Jousse-Joulin a, Valérie Devauchelle-Pensec a, Divi Cornec a,
a Inserm UMR1227, Lymphocytes B et Autoimmunité, Université de Bretagne Occidentale, Service de Rhumatologie, CHU de Brest, 29200 Brest, France 
b EA 3878 GETBO, Université de Bretagne Occidentale, Service de médecine vasculaire, CHU de Brest, 29200 Brest, France 

Auteur correspondant.

Résumé

L’artérite gigantocellulaire touche entre 15 et 45 personnes sur 100 000 personnes de plus de 50 ans en Europe du Nord. La présentation cranio-céphalique représente plus de deux tiers des cas et impacte le pronostic fonctionnel en raison de l’atteinte ophtalmologique et du risque de cécité. De nouvelles recommandations ont permis de faciliter le diagnostic en privilégiant le recours à l’échographie des troncs supra-aortiques et des artères temporales devant une probabilité clinique forte.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Giant cell arteritis affects between 15 and 45 people out of 100,000 people over 50 in Northern Europe. The cranial form predominates and impacts the functional prognosis due to the ophthalmologic involvement and the risk of blindness. New recommendations have facilitated the diagnosis by favoring the use of ultrasound of supra-aortic and temporal arteries in the face of a high clinical probability.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Artérite gigantocellulaire, Vascularite, Manifestations cranio-céphaliques

Keywords : Giant cell arteritis, Vasculitis, Cranial manifestation


Plan


© 2021  Société Française de Rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 88 - N° 4

P. 309-316 - septembre 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Inhibiteurs de la résorption osseuse et risque d’ostéonécrose des mâchoires (ONM)
  • Benjamin Salmon, Nathan Moreau, Thomas Funck-Brentano
| Article suivant Article suivant
  • « Fausses et autres » artérites temporales
  • Hélène Greigert, Laurent Martin, Georges Tarris, Bernard Bonnotte, Maxime Samson

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.