Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement néoadjuvant des cancers du rectum - 15/09/21

Neoadjuvant treatment for rectal cancer

Doi : 10.1016/j.bulcan.2021.03.018 
Jean-Baptiste Bachet 1, 2, , Stéphane Benoist 3, 4, Léo Mas 2, Florence Huguet 1, 5
1 Sorbonne Université, UPMC Université, IUC, Faculté de médecine Pierre-et-Marie-Curie, Site Pitié-Salpêtrière, 47-83, boulevard de l’Hôpital, 75651 Paris cedex 13, France 
2 Assistance publique–Hôpitaux de Paris, Groupe hospitalier Pitié Salpêtrière, Service d’hépato-gastroentérologie et oncologie digestive, 47-83, boulevard de l’Hôpital, 75651 Paris cedex 13, France 
3 Assistance Publique–Hôpitaux de Paris, CHU Bicêtre, Service de chirurgie digestive et oncologique, 78, rue du Général-Leclerc, 94270 Le Kremlin-Bicêtre, France 
4 Université Paris-Saclay, UFR médecine, 78, rue du Général-Leclerc, 94270 Le Kremlin-Bicêtre, France 
5 Assistance publique–Hôpitaux de Paris, Hôpital Tenon, Service d’oncologie radiothérapie, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 

Jean-Baptiste Bachet, Groupe hospitalier Pitié Salpêtrière, AP–HP, Service d’hépato-gastroentérologie et oncologie digestive, 47-83, boulevard de l’Hôpital, 75651 Paris cedex 13, France.Groupe hospitalier Pitié Salpêtrière, AP–HP, Service d’hépato-gastroentérologie et oncologie digestive47-83, boulevard de l’HôpitalParis cedex 1375651France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 13
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La prise en charge des patients avec un cancer du rectum localement avancé s’est beaucoup améliorée ces dernières années avec la radiothérapie préopératoire et l’exérèse complète du mésorectum. Le taux de récidive locale est désormais de l’ordre de 5 % mais le risque de récidive métastatique, de l’ordre de 30 %, n’avait pas été réduit jusqu’à présent. Le bénéfice de la chimiothérapie adjuvante reste discutable en dehors des patients avec une tumeur ypN+ après chimioradiothérapie préopératoire pour lesquels le FOLFOX est une option. Ces dernières années, plusieurs essais thérapeutiques ont évalué l’intérêt de l’allongement du délai entre la fin de la radiothérapie et la chirurgie et/ou le bénéfice d’une chimiothérapie néoadjuvante, administrée en induction (avant radiothérapie) ou en consolidation (après radiothérapie et avant chirurgie). Deux essais de phase 3, PRODIGE 23 et RAPIDO, dont les premiers résultats ont été rapportés en 2020 sont positifs sur leur critère de jugement principal. Les deux schémas évalués dans ces essais sont très différents mais ont permis de démontrer qu’une chimiothérapie néoadjuvante permettait de réduire significativement le risque métastatique. Les développements actuels portent pour beaucoup sur une désescalade thérapeutique : conservation d’organe selon une stratégie de « Watch and Wait » ou résection locale de la cicatrice ou administration d’une chimiothérapie néoadjuvante sans radiothérapie. Ces stratégies thérapeutiques ne sont pas encore validées mais devraient faire l’actualité de demain. Cette revue a pour but de faire le point sur les données récentes rapportées chez les patients avec un cancer du rectum localement avancé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The management of patients with locally advanced rectal cancer has improved significantly in the past few years with preoperative radiotherapy (RT) and total mesorectal excision. The rate of local recurrence is now around 5 % while the risk of metastatic recurrence has not been reduced which is about 30 %. The benefit of adjuvant chemotherapy remains questionable apart from patients with ypN+tumor after preoperative chemoradiotherapy (CRT) for whom FOLFOX is an option. In recent years, several therapeutic trials have evaluated the benefit of extending the time between the end of RT and surgery and/or the benefit of neoadjuvant chemotherapy, administered as induction (before RT) or in consolidation (after RT and before surgery). The first results of two positive phase 3 trials, PRODIGE 23 and RAPIDO, have been reported in 2020. The two regimens evaluated in these trials are markedly different but have shown that neoadjuvant chemotherapy significantly reduces the risk of distant metastasis. Current developments largely related to a de-escalation of therapy: organ conservation according to a “Watch and Wait” strategy or local resection of the scar, administration of neoadjuvant chemotherapy without RT. These therapeutic strategies have not yet been validated but should be in the news tomorrow. The purpose of this review is to present recent data reported in patients with locally advanced rectal cancer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer du rectum, Radiothérapie, Chimioradiothérapie, Chimiothérapie, Néoadjuvant, Réponse pathologique complète

Keywords : Rectal cancer, Radiation therapy, Chemoradiotherapy, Chemotherapy, Neoadjuvant, Complete pathological response


Plan


© 2021  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 108 - N° 9

P. 855-867 - septembre 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Place des inhibiteurs de kinases dépendantes des cyclines 4/6 dans la prise en charge du cancer du sein avancé
  • Florence Coussy, Elise Deluche, Barbara Pistilli, Sylvain Ladoire, Jean-Marc Ferrero, Paul Cottu
| Article suivant Article suivant
  • Radiothérapie préopératoire versus postopératoire dans les sarcomes des tissus mous : état des lieux et perspectives
  • Antonin Levy, Charles Honoré, Sarah Dumont, Rémi Bourdais, Andréa Cavalcanti, Matthieu Faron, Carine Ngo, Leila Haddag-Miliani, Axel Le Cesne, Olivier Mir, Cécile Le Péchoux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.