Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Imagerie des tumeurs de la voie excrétrice supérieure - 21/09/21

[34-117-A-50]  - Doi : 10.1016/S1879-8543(21)79984-8 
S. Vandeventer a, b,  : Médecin radiologue, praticien hospitalier, D. Eiss a, c : Médecin radiologue, attaché de l'hôpital Necker Enfants Malades, E. Dekeyser d : Médecin radiologue, N. Garrouche a : Médecin radiologue, praticien hospitalier, C. Bassi a : Médecin radiologue, chef de clinique-assistant, S. Bodart a : Médecin radiologue, chef de clinique-assistant, P. Gillard a : Médecin radiologue, assistant hospitalier universitaire, J.-M. Correas a : Professeur en radiologie, O. Hélénon b, e : Professeur et chef de service
a Service de radiologie adultes du Professeur O. Hélénon, Hôpital Necker Enfants Malades, 149, rue de Sèvres, 75015 Paris, France 
b 156, boulevard de Grenelle, 75015 Paris, France 
c 19, avenue de Tourville, 75007 Paris, France 
d 237, boulevard Gambetta, 69400 Villefranche-sur-Saône, France 
e Service d'imagerie adultes, Hôpital Necker Enfants Malades, 149, rue de Sèvres, 75015 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 21
Iconographies 24
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les tumeurs de la voie excrétrice supérieure, majoritairement représentées par le carcinome urothélial, sont plus rares que les tumeurs vésicales, mais partagent un grand nombre de caractéristiques anatomopathologiques et physiopathologiques communes. La détection en imagerie de ces lésions est primordiale devant leur localisation souvent multifocale, synchrone ou métachrone, du mauvais pronostic des tumeurs infiltrantes et du haut risque de récidive. L'uroscanner constitue aujourd'hui l'examen de référence, permettant une excellente détection des lésions tumorales même de petite taille, la stadification des lésions infiltrantes et le bilan d'extension ganglionnaire et métastatique. Cette technique d'imagerie, basée sur l'opacification de la voie excrétrice et optimisée par l'administration intraveineuse de furosémide, nécessite un protocole optimal et rigoureux ; ce dernier a récemment fait l'objet d'une conférence de consensus en 2018 par un comité d'experts français en uro-radiologie, préconisant la réalisation préférentielle d'une phase mixte couplée (néphrographique et excrétoire), avec injection fractionnée, dans un souci de radioprotection du patient. L'uro-IRM, présentant des performances diagnostiques plus faibles, reste néanmoins une solide alternative dans certaines populations, en cas de rein muet ou de contre-indication à l'injection de produit de contraste iodé. Le protocole d'uro-IRM a également fait l'objet d'une conférence de consensus en 2018. L'imagerie joue également un rôle essentiel dans la surveillance et le suivi oncologique post-thérapeutique (le traitement de référence étant la chirurgie majoritairement par néphro-urétérectomie homolatérale et/ou la chimiothérapie en cas de lésion infiltrante), notamment en raison des récidives fréquentes controlatérales, vésicales ou métastatiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Tumeur de la voie excrétrice, Carcinome urothélial, Lésions bourgeonnantes/lésions infiltrantes, Uroscanner, Uro-IRM, Lacune, Sténose, Haut appareil urinaire, Hématurie, Urétérorénoscopie souple (URSS), Néphro-urétérectomie totale (NUT)


Plan


© 2021  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Tumeurs du rein et des voies excrétrices chez l'enfant
  • C. Desvignes, G. Gorincour, C. Coze, A. Aschero, B. Bourlière-Najean, N. Colavolpe, P. Petit, P. Devred
| Article suivant Article suivant
  • Kyste « solitaire » du rein - Classification des masses rénales kystiques
  • O. Hélénon, C. Delavaud, J. Dbjay, S. Merran, A. Vieillefond, J.-M. Correas

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.